formats

On vous le dit

Publié le 27/06/2016, par dans Non classé.

Arrestation d’un boss de la ‘Ndrangheta après 20 ans de cavale

Un des mafieux italiens les plus recherchés, Ernesto Fazzalari, membre important de la mafia calabraise, Ndrangheta, a été arrêté hier après vingt années de cavale, ont annoncé les autorités italiennes. Ernesto Fazzalari, 46 ans, déjà condamné par contumace à la prison à perpétuité, a été capturé aux premières heures de la matinée dans un appartement d’une région reculée de Calabre (sud), berceau de l’organisation du crime ‘Ndrangheta, grande rivale de la Cosa Nostra sicilienne et de la Camorra napolitaine. Fazzalari, n°2 sur la liste des boss de la ‘Ndrangheta les plus recherchés après le « superboss» Matteo Messina Denaro, était en fuite depuis 1996. Il avait été condamné en 1999 pour « association mafieuse, enlèvement, possession d’armes et un double homicide» dans le cadre d’une rivalité entre clans qui avait fait 32 morts dans sa ville natale de Taurianova entre 1989 et 1991. « Merci aux juges et aux forces de l’ordre. Vive l’Italie», a tweeté, hier matin, le Premier ministre italien, Matteo Renzi.

Facebook, « chef» par excellence des tables ramadhanesques

Au-delà de sa dimension spirituelle, le mois sacré du Ramadhan constitue pour les maîtresses de maison une occasion de mettre en valeur leur savoir-faire culinaire et un challenge en termes de nouvelles recettes dont la quête se fait de plus en plus sur les réseaux sociaux, particulièrement facebook, qui s’érige en « Chef» pour l’occasion. « Recettes Hanane», « Wled El Djedj», « Tata H’biba», « Recettes algériennes» et tant d’autres pages spécialisées en cuisine traditionnelle et moderne font fureur sur les réseaux sociaux, facebook en tête. Ces pages comptent des milliers de fans, aussi bien femmes qu’hommes, qui au quotidien « like», partagent et commentent. Se contentant autrefois de collectionner les recettes publiées sur les pages culinaires « Spécial Ramadhan» des journaux pour enrichir et renouveler leur patrimoine culinaire, la majorité des Algériennes optent aujourd’hui pour les réseaux sociaux, notamment facebook. Conscients de cet engouement, les administrateurs de ces pages s’acharnent à les rendre plus attractives en faisant appel à des infographes pour les « relooker» en injectant de plus en plus de vidéos.

Oran abritera la Conférence mondiale sur l’intégrité, la gouvernance et le sponsoring responsable

La capitale de l’Ouest algérien, Oran, a été choisie par la Fédération internationale anticorruption sportive (FIACS), en concertation avec la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), pour abriter au premier trimestre 2017 une conférence mondiale, intitulée « Intégrité, gouvernance et sponsoring responsable», ont indiqué hier les organisateurs. Le choix s’est fait au terme d’une réunion entre le président de la FIACS, Mourad Mazar, et le directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel, désigné président de cette conférence mondiale. Les deux parties ont convenu par la même occasion d’installer un « comité de pilotage» ainsi qu’une « équipe de projet, avec son propre coordinateur» pour faciliter l’aspect organisationnel de l’événement. « Les sujets lors de cette conférence seront tellement variés que chacun pourra y trouver chaussure à son pied», ont prédit les organisateurs, en annonçant la présence de plusieurs professeurs et chercheurs à cet événement mondial. « Des avocats, des ONG, des fédérations, des sportifs, des écrivains et des économistes seront présents à cette conférence, ce qui devrait l’enrichir un peu plus», selon un communiqué de la FIACS.

Une exposition autour de la cause sahraouie à Lausanne (Suisse)

Une exposition autour de la cause sahraouie a été ouverte au forum de l’hôtel de ville de Lausanne, place de la Palud, en présence du maire de la ville, Daniel Brélaz, et une délégation sahraouie, a rapporté hier l’agence de presse sahraouie SPS. L’exposition est organisée par un groupe de jeunes sympathisants avec la cause sahraouie et le Comité suisse pour la solidarité avec le peuple sahraoui, en plus de l’Association ADER/S (panneaux solaires). Le maire a affirmé que la justesse de la lutte du peuple sahraoui depuis plus de quarante ans « nécessite de la communauté internationale à honorer les promesses d’organiser un référendum pour l’autodétermination», rappelant l' »élan de la solidarité avec ce mouvement qui augmente de jour en jour». Pour sa part, le président du Comité suisse pour la solidarité avec le peuple sahraoui, Brithir Birig a révélé que la résistance du peuple sahraoui face à l’agression et à l’occupation marocaine impose à la communauté internationale de respecter ses engagements envers les Sahraouis. L’exposition a été assistée par un grand nombre de militants et de citoyens suisses, dont l’exposition d’un projet d’énergie dans les camps de réfugiés. L’exposition, ouverte depuis jeudi, se poursuivra pendant dix jours et dans plusieurs villes suisses.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair