formats

On vous le dit

Publié le 26/06/2016, par dans Non classé.

Les messages ambigus de Sellal à partir de Tiaret

En marge de sa visite à Tiaret, jeudi, Abdelmalek Sellal a touché à pratiquement tout, mais à demi-mot qui ne concoure pas, hélas à la clarté dans la démarche à entreprendre par le gouvernement en ces temps d’incertitude. En évoquant l’âge de départ à la retraite et subséquemment celui de « la faillite de la caisse qui a dû emprunter de l’argent chez la CNAS» en passant par la fraude à l’examen du baccalauréat pour laquelle il est préconisé des brouilleurs électroniques, jusqu’à l’intégrité dont devraient faire preuve les fonctionnaires de l’Etat à tous les niveaux dans l’exercice de leurs fonctions, le chef du gouvernement s’est voulu à la fois ferme et décidé, mais quelque peu conciliant et ambigu : « El Hamdou lillah, en dépit de la chute des devises et son impact sur l’économie, on n’a pas recouru à l’endettement», tonne t-il, sans avancer de solutions concrètes à même d’amortir les chocs présents et à venir.

A l’adresse des responsables de Sonatrach, Sellal a appelé à « doubler les capacités de production pour booster l’économie», car selon lui « Hassi Messaoud n’est exploité qu’à 28% de ses capacités», oubliant que les puits de pétrole au Sud sont en déclin. Avec son rire narquois qui cachait mal son malaise, Sellal a même déclaré péremptoire qu' »il n’y aura pas un sou de plus dans les augmentations» en soupesant son propos en avançant que « les sociétés qui font du bénéfice sont libres d’accorder des primes à leurs travailleurs». Et de conclure : « L’économie basée sur la rente pétrolière c’est révolu», alors qu’il donnait le coup de starter dans les vastes plaines du Sersou d’une campagne céréalière tout aussi déclinante. L’espace d’un visite, le chef du gouvernement a soufflé le chaud et le froid. Pas rassurant.

Des postes d’emploi aux majors de promo

Les majors de promo de l’université Saâd Dahleb (Blida 1) ont été honorés, jeudi soir, par cet établissement universitaire. Selon le professeur Mohamed Tahar Abadlia, recteur de l’université Blida 1, plusieurs grandes entreprises ont émis le souhait de les recruter. « On a déjà reçu des promesses émanant du port d’Alger et de l’aéroport d’Alger quant au recrutement de certains profils, alors que d’autres entreprises vont officialiser l’embauche de nos majors de promo», déclare-t-il juste après la fin de l’événement. Le recteur, qui n’avait pas cessé de remercier les entreprises partenaires de l’université, a rappelé aux présents que de grandes personnalités nationales ont fait leurs études universitaires à Blida 1. Un ancien étudiant de cette université, aujourd’hui détenteur d’une agence de voyages, a offert aux meilleurs diplômés un voyage à l’étranger.

Encore un mort sur la route Chlef-Oued Sly

Un jeune a été mortellement percuté par un véhicule, le week-end passé, sur la route reliant Chlef à Oued Sly, devenue particulièrement meurtrière pour les usagers.
Sous la violence du choc, la victime est morte sur le coup après avoir été éjectée de sa moto. La liste macabre risque encore de s’allonger, à cause de l’imprudence des usagers, mais aussi du retard accusé dans le doublement de cette voie de la RN4 très fréquentée.

55 enfants démunis circoncis à Ouled Yaïch

Cinquante-cinq enfants, issus de familles nécessiteuses, ont été circoncis et honorés, jeudi soir, à la salle El Andalous d’Ouled Yaïch en présence de leur famille. Ces enfants, tous beaux pour la circonstance, ont porté des vêtements classiques selon les traditions, un burnous, une chachia rouge et une paire de babouches, le tout agrémenté d’une ambiance de zorna propre à ce genre d’événement. Cette initiative, organisée par l’association Amira de la protection et la promotion de l’enfant vise, selon sa présidente Naïma Teffahi, à apporter une joie et un sourire à ces enfants innocents et à aider les familles nécessiteuses, surtout en ce mois de Ramadhan. L’association en question a pris en charge tous les frais de cet événement et a récemment distribué des colis alimentaires aux familles démunies.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair