formats

On vous le dit

Publié le 11/06/2016, par dans Non classé.

Hamid Grine interpellé par des employés de l’ENRS

Au moment où Hamid Grine, ministre de la Communication, ne cesse d’évoquer les « irrégularités» et « dépassements» caractérisant, selon lui, plusieurs chaînes privées de télévision, ce même ministre semble oublier les scandales touchant les médias publics. A la Radio nationale, ils sont environ 200 travailleurs qui ont été escroqués par un concessionnaire auto il y a trois ans. Ce dernier, et en vertu d’une convention avec le syndicat de l’ENRS, devait vendre des voitures par facilités aux employés de la Radio nationale, ce qui n’a pas été le cas. A ce jour, ils ne sont pas encore remboursés, même si l’affaire est passée devant les instances judiciaires. « Certes, le concessionnaire auto est en prison, mais rien n’est fait pour qu’on soit remboursés. Le dernier d’entre nous a versé 50 millions de centimes, alors que ni l’ENRS ni encore moins le ministère de tutelle ne nous ont soutenus pour qu’on puisse avoir notre droit. Les médias publics et le ministère de la Communication devaient, tout d’abord, balayer devant leur porte avant de voir ailleurs !», s’indignent des employés de la Radio nationale.

Vexé, Erdogan rentre en Turquie

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui a assisté aux funérailles de Mohamed Ali, a décidé d’écourter son séjour à Louisville (Kentucky, centre), vexé par l’accueil que lui ont réservé les organisateurs, ont rapporté les médias turcs. M. Erdogan s’était vu refuser, avant cette visite, de prendre la parole à l’occasion de la cérémonie qui devait avoir lieu hier. L’homme fort de Turquie, accompagné notamment de son gendre, Berat Albayrak, qui est ministre de l’Energie, a assisté, jeudi, à la veillée mortuaire, puis a décidé d’écourter brusquement son séjour qui devait initialement durer jusqu’à vendredi soir. Selon le quotidien Hurriyet Daily News, qui a cité des sources du cabinet présidentiel, M. Erdogan aurait été particulièrement vexé qu’on lui ait refusé de déposer sur le cercueil du boxeur un morceau de l’étoffe noire ornée de versets coraniques, la Kiswa, qui recouvre la Kaâba. Par ailleurs, les gardes du corps du chef de l’Etat turc et les services secrets américains auraient eu un différend en marge des obsèques, selon le quotidien et l’agence de presse Dogan.

Un traitement à haut risque pourrait stopper la sclérose en plaques

Un moyen de contenir la sclérose en plaques avec un traitement à haut risque, qui ne peut être largement utilisé, a été découvert par des médecins et présenté dans une étude publiée hier. Ils ont traité 23 patients, âgés de 18 à 50 ans atteints de sclérose en plaques (SEP) au Canada à l’aide d’une puissante chimiothérapie, destinée à détruire le système immunitaire avant une greffe de cellules souches fabriquées par la moelle osseuse. Chez ces 23 patients, ce traitement a stoppé les rechutes et le développement de nouvelles lésions cérébrales sans avoir besoin de continuer à prendre de médicaments, indique l’équipe canadienne dans une revue médicale britannique. « Huit des 23 patients ont eu une amélioration durable de leur handicap 7,5 ans après le traitement», selon la revue médicale. Un des 23 patients est mort de complications hépatiques et infectieuses entraînées par la chimiothérapie agressive utilisée. Il s’agit du « premier traitement capable de produire ce niveau de contrôle de la maladie ou de récupération neurologique, mais les risques liés au traitement limitent son utilisation à grande échelle», souligne la revue. La sclérose en plaques touche plus de deux millions de personnes dans le monde.

La vente de la collection de Pelé atteint 4,4 millions d’euros

La vente aux enchères de la collection personnelle de Pelé, organisée sur trois jours à Londres, a rapporté au total 3,4 millions de livres (4,4 millions d’euros), a annoncé la maison Julien’s. La médaille de champion du monde 1970 de la légende vivante brésilienne de 75 ans est partie pour 340 000 livres (434 000 euros), jeudi soir, au dernier jour de cette vente portant sur plus de 2000 souvenirs. Soit une somme similaire au montant cumulé atteint par la vente de ses deux autres médailles de champion du monde 1958 et 1962 cédées la veille pour 346 000 livres. Une réplique de la Coupe du monde de football avait trouvé preneur mercredi pour 395 000 livres. « 100% des objets ont été vendus», dépassant l’estimation de départ de 3 millions de livres, a expliqué Darren Julien, le directeur exécutif de la maison Julien’s à l’AFP. Une partie importante de cette somme doit aller au profit de Pequeno Principe, le plus grand hôpital pour enfants du Brésil. « J’ai eu beaucoup de discussions avec ma famille, mes amis, des gens qui veulent aider l’hôpital au Brésil… Comment on peut faire quelque chose de bien pour les plus pauvres. C’est bien d’aider ceux qui aident les enfants. C’est pourquoi j’ai décidé de faire cette vente», avait déclaré le Roi Pelé .

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair