formats

On vous le dit

Publié le 12/05/2016, par dans Non classé.

Les conducteurs de train à la SNTF poursuivent leur grève

Les conducteurs de train ont poursuivi hier, pour la quatrième journée, leur grève qui a pour motivation des revendications socioprofessionnelles. Le trafic a cependant repris, dans le cadre du service minimum, à raison de quatre dessertes sur les 33 quotidiennes. La grève illimitée enclenchée par le collectif des conducteurs n’a pas été parrainée par la Fédération nationale des cheminots qui a appelé les grévistes à reprendre leur service, la satisfaction des revendications étant, selon la direction, « impossible à satisfaire en dehors de la convention collective». Une source de cette fédération rappelle qu’un bureau d’étude vient d’être installé pour la préparation du tableau des filières pour justement finaliser cette convention et mettre en place le nouveau régime indemnitaire qui concernera tous les travailleurs.

La Fédération nationale des cheminots, précise la même source, ajoute que si la direction de la SNTF refuse de céder devant les grévistes, c’est par crainte de voir toutes les autres catégories de travailleurs monter à leur tour au créneau pour les mêmes motifs. Les grévistes réclament une augmentation de la prime de travail posté, l’indemnisation des heures travaillées durant les week ends et les jours fériés, l’augmentation de la prime de travail de nuit et le reclassement. Dans une déclaration à El Watan, la direction a dénoncé hier le recours à la grève, pénalisant ainsi des milliers de voyageurs et appelle les grévistes à mettre fin à leur action de protestation.

– Démantèlement d’un lieu de débauche à Boghni

Dans le cadre de la lutte contre le commerce illicite de boissons alcoolisées et les lieux de débauche et de prostitution, les forces de police de la Brigade de recherche et d’investigation (BRI) relevant de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou ont effectué en début de semaine une opération ciblant un local de vente illicite de boissons alcoolisées, servant également de lieu de débauche, sis sur le chemin de wilaya 128 (Boghni).

Cette opération a permis l’arrestation de 10 personnes dont 2 femmes et le tenancier. Présentées au parquet de Tizi Ouzou le 9 mai dernier pour vente illicite de boissons alcoolisées, création d’un lieu de débauche et prostitution et détention de stupéfiants à des fins de consommation personnelle, elles ont été mis en détention préventive.

– Des voleurs de véhicules arrêtés près de Tizi Ouzou

Lors d’une patrouille de routine, les forces de police de la sûreté urbaine de Tamda (Tizi Ouzou) ont interpellé un individu suspect dans un parking à Tamda, dans la daïra de Ouaguenoun, alors qu’il allait quitter les lieux à bord d’un véhicule volé. En l’interrogeant, les policiers sont remontés vers un second individu, qui circulait à bord d’un véhicule et qui a pris la fuite à la vue des policiers. Un troisième individu a été par la suite arrêté à Tamda.

L’enquête a révélé que le véhicule volé appartient à un citoyen que les trois individus ont agressé à Boudjima, dans la daïra de Makouda, le 5 mai dernier, et ont pris la fuite vers une destination inconnue. Les deux individus arrêtés ont été présentés au parquet de Tigzirt pour association de malfaiteurs en vue de la commission d’un délit, vol qualifié avec usage de violence. Ils ont été mis en détention préventive, et le troisième individu, identifié, demeure activement recherché, a-t-on indiqué de source policière.

– Un collégien découvre une cité maya

Passionné d’astrologie et d’histoire, William Gadoury, un adolescent canadien, aurait découvert l’une des 5 plus grandes cités mayas. Le collégien, sans bouger de sa chambre, affairé devant son PC et ses livres, établit un lien entre les constructions de la civilisation maya et la position des étoiles. En effet, en analysant 22 constellations, il découvre qu’elles sont en raccord avec la plupart des cités déjà découvertes : sur les 142 étoiles formant ces constellations, il y a correspondance avec 117 cités maya.

Il s’essaye, donc, avec une 23e constellation, celle-ci contenait 3 étoiles disposées en triangle. Deux sommets correspondaient parfaitement à deux cités mayas déjà découvertes, il cherche la 3e et finit par trouver, avec l’aide de l’Agence spatiale canadienne, des structures humaines qui ressemblaient fortement aux constructions mayas. Sa découverte est sur le point d’être publiée et le jeune garçon fera partie, une fois les fonds débloqués, de la première expédition scientifique qui partira au Brésil à la recherche de la « cité perdue».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair