formats

On vous le dit

Publié le 07/05/2016, par dans Non classé.

Carton rouge à la Safex

A chaque fois qu’une manifestation grand public est organisée au palais des Expositions d’Alger (Safex), c’est l’anarchie totale à l’extérieur. Pour preuve, jeudi dernier à l’occasion de la tenue du 19e Salon International du Bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec), les agents ont carrément fermé l’accès des lieux vers 16h à partir du rond-point qui fait face à Ardis, sous prétexte que « les parkings étaient complets». Il faut dire aussi que ces mêmes agents ont de plus en plus de mal à faire face au flux des automobilistes qui viennent pour visiter les différentes manifestations. Et, quelquefois, ils sont crispés et énervés et en viennent aux mains avec certains automobilistes à qui on refuse l’accès. Pourtant, la Safex a de grands espaces pour le stationnement des voitures. Certains sont même payants ! La direction est interpellée directement pour remédier à cette situation, surtout que la 49e Foire internationale d’Alger est pour bientôt.

Tourisme national, priorité ou simple accessoire ?

Lors de sa dernière sortie à Alger, Amar Ghoul, ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, a salué le rôle des agences de tourisme et des voyages qui ont accordé la priorité au tourisme interne. Il faut dire que les agences de voyages qui font réellement du réceptif et du tourisme domestique sont en nombre restreint. Le gouvernement a pourtant clairement signifié à ces opérateurs lors des différentes assises du tourisme que le réceptif n’est plus un choix, mais une nécessité. Les agences de voyages et de tourisme continuent de faire une fixation sur le tourisme international (Turquie, Maroc, Malaisie). La majorité des agences de tourisme et de voyages désirent activer principalement et/ou exclusivement dans le tourisme émetteur de touristes au plan international.

Wiko Algérie et Think Factory tentent de battre le record du plus grand selfie au monde

Wiko Algérie, en partenariat avec l’agence en communication événementielle Think Factory et l’Office de Riadh El Feth (l’OREF) se sont donné le mot : battre le record du plus grand selfie au monde. Qu’est-ce que le selfie ? Un selfie, aussi appelé autophoto, est un autoportrait hotographique. C’est une photo de soi-même prise par soi-même, habituellement prise avec un smartphone ou tout autre appareil personnel dans le but d’être partagé avec d’autres personnes par l’intermédiaire des réseaux sociaux pour, entre autres, attester de sa présence sur un lieu ou auprès de quelqu’un (notamment lors d’une photo volée ou consentante aux côtés d’une célébrité), renseigner son profil utilisateur ou son avatar sur un réseau social, partager son état du jour ou publier certaines scènes particulières. Le record du monde actuel du selfie avec le plus grand nombre de personnes taguées est de 268 personnes. L’objectif algérien est de réaliser un selfie avec un plus grand nombre de participants, dont le décompte se fera à travers le nombre de personnes taguées. « C’est une initiative fraîche et fun qui permettra de rassembler un grand nombre d’Algériens, de tous âges, dans un objectif fédérateur, et surtout pour battre un record du monde tous ensemble», a déclaré Mohamed Amine Ameur Moussa, directeur de communication et marketing de Wiko Algérie. Ce sera la deuxième fois que le Guinness se déplace en Algérie, avec comme objectif pour Wiko Mobile Algérie, Djezzy, Think Factory et l’OREF d’offrir à l’Algérie son premier record du monde Guinness.

Microsoft parle du « terrorisme numérique»

Le géant de l’informatique Microsoft a accepté une invitation du Conseil de sécurité des Nations unies pour participer à un débat spécial la semaine prochaine sur l’antiterrorisme et sur la façon de faire face au « terrorisme numérique», selon des diplomates de l’ONU. Ce débat, prévu mercredi, a été organisé par l’Egypte qui préside ce mois-ci le Conseil de sécurité. Ce sera la première fois que le groupe s’adressera devant le Conseil, qui s’inquiète de plus en plus de l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux pour diffuser l’extrémisme violent. Un porte-parole de Microsoft a confirmé qu’un représentant du groupe allait bien prendre part à cette session spéciale, mais sans fournir de détails. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair