formats

On vous le dit

Publié le 02/05/2016, par dans Non classé.

RAJ lance une web-radio

L’association Rassemblement actions jeunesse (RAJ) lancera, demain, une web-radio : Voix de jeunes. Coïncidant avec la célébration de la Journée internationale de la liberté de la presse, la cérémonie de lancement de cette radio dédiée aux jeunes aura lieu au siège du RAJ situé au 17, rue Larbi Ben M’hidi, 3e étage (Alger-Centre). Au programme : présentation de la radio du RAJ Voix de jeunes et conférence-débat intitulée : « La liberté de la presse en Algérie : réalité et défis». La conférence sera animée par Hacen Ouali (journaliste au quotidien El Watan), Karim Kebir (journaliste au quotidien Liberté et Hmida Layachi (journaliste écrivain).

Obama fait rire le tout-Washington une dernière fois

Le président Barack Obama a fait rire Washington une dernière fois, samedi soir, lors du traditionnel dîner de l’Association des correspondants de la Maison- Blanche (WHCA), laissant tomber le micro à la fin de sa performance avec ces mots : « Obama out» (Obama c’est fini). Lors de ce dîner de gala, rituel au cours duquel le Président, suivi par un comédien, doit faire rire des invités triés sur le volet, Barack Obama s’est livré à de l’autodérision, mais s’est également moqué des candidats (démocrates et républicains) à la Maison-Blanche et des journalistes. Sur un registre plus sérieux, il a rendu hommage à l’ancien correspondant à Téhéran du Washington Post, Jason Rezaian, libéré en janvier après avoir passé 18 mois en prison en Iran. Barack Obama a plaisanté au sujet de sa popularité en hausse, alors qu’il achève son mandat. « La dernière fois que je planais aussi haut, j’essayais de décider en quoi j’allais me spécialiser à l’université», a-t-il dit, dans une allusion au fait qu’il fumait de l’herbe lorsqu’il était étudiant. Obama a terminé en disant : « Obama out» (Obama c’est fini) et en laissant tomber le microphone, un geste des stars de la culture pop signifiant que la performance était tellement bonne qu’il n’y a plus rien à ajouter…

Indifférence face au phénomène du kidnapping de filles à Blida

Ces derniers mois, plusieurs tentatives d’enlèvement de jeunes filles ont été enregistrées dans la région de Blida. Des cas jamais élucidés mis à part la libération d’une fille à Chiffa, en février dernier. Samedi 30 avril, une adolescente de 14 ans a été enlevée en plein jour par un groupe de quatre hommes à bord d’une voiture au niveau des berges de l’oued Sidi Kebir. La fille a crié, s’est débattue, sans qu’aucun riverain ne réagisse. Elle a été libérée cinq kilomètres plus loin après des cris et des complaintes. Les parents de la fille ont été étonnés de constater qu’au niveau de la brigade Bou Arfa, connue par la population de Blida pour son inaction, on les dirige vers un commissariat en ville. Plus étonnant encore, un officier de police invite les parents à revenir 48 heures après pour déposer plainte ! Pendant ce temps, les ravisseurs auront eu toute la liberté de s’éloigner de la ville… Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair