formats

On vous le dit

Publié le 30/04/2016, par dans Non classé.

Plus de 6 quintaux de kif saisis sur la bande frontalière ouest

A Maghnia, 640 kilogrammes de résine de cannabis ont été saisis, avant-hier à 23h, à bord d’un véhicule de type Renault 25 par les éléments du service de lutte contre les stupéfiants. Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, le véhicule a été intercepté dans une ruelle de la ville. Après sa fouille, il a été découvert dans différents endroits 25 paquets totalisant 640 kilogrammes de résine de cannabis. Le communiqué de la cellule de communication ne fait pas état d’arrestation, ce qui fait croire que le ou les convoyeurs avaient pris la poudre d’escampette avant l’arrivée des policiers. Curieusement, jamais une telle quantité de drogue n’a été saisie depuis l’approfondissement et l’élargissement des tranchées sur le tracé frontalier. S’agit-il de stocks que les narcotrafiquants tentent d’écouler malgré tous les dispositifs de sécurité entrant dans le cadre du « plan Lalla Maghnia», ou bien la drogue est-elle toujours acheminée du Maroc par des voies célestes ? Il faut rappeler que depuis le début de l’année en cours, plus de 100 tonnes de haschich ont été saisies par les agents des Douanes et les différents services de sécurité… en dehors du périmètre frontalier.

Des narcotrafiquants de l’Ouest arrêtés à Chlef par la gendarmerie

Un réseau de narcotrafiquants de l’ouest du pays, qui tentait d’acheminer une importante quantité de kif par l’autoroute de Chlef, a été récemment démantelé par les éléments de la compagnie de gendarmerie de Oued Fodda, relevant du groupement territorial de la gendarmerie de la wilaya de Chlef. Tout a commencé lorsque les gendarmes ont procédé au contrôle d’un véhicule de marque Toyota Prado immatriculé à Tlemcen, garé dans la station-service El Khadra, située sur la bretelle de l’autoroute Est-Ouest, à hauteur de la commune de Oued Fodda. La fouille de la voiture s’est soldée par la découverte de 55 kg de kif traité dans 107 plaquettes. L’opération a également permis la neutralisation de deux occupants du véhicule qui ont été transférés à la section de recherches de la gendarmerie de Chlef. Celle-ci, après l’audition des mis en cause, a pu remonter la filière jusqu’à la wilaya de Tlemcen, où elle a réussi à mettre la main sur les six autres membres du groupe. Ces derniers ont été déférés devant le procureur de la République près le tribunal d’El Attaf, qui les a placés sous mandat de dépôt.

Hommage aux travailleurs partis en retraite à la CNAS de Chlef

A l’occasion de la Fête des travailleurs, la direction et la section syndicale de la CNAS de Chlef ont organisé, jeudi, une réception en l’honneur de leurs travailleurs. La cérémonie, qui s’est déroulée en présence des cadres et personnels et du SG de la section syndicale de l’organisme, a été marquée par l’hommage rendu à trois cadres de la CNAS de Chlef, admis récemment à la retraite, à savoir Fadhila Bouzekri, Hamid Belahdji et Mokhtar Nouar. Les intervenants ont, tour à tour, mis en relief les qualités professionnelles et humaines de leurs anciens collègues, qui cumulent une longue expérience dans la gestion de services importants. Ces derniers ont beaucoup apprécié ce geste de reconnaissance qui vient couronner, selon eux, une carrière pleine de bons souvenirs. L’un d’eux, Hamid Belahdji, a tenu à remercier tous ses collègues ainsi que le directeur de la CNAS de Chlef pour leur soutien et leur engagement en faveur de l’amélioration du fonctionnement de la caisse sociale.

Le journaliste économique Azzedine Essahel n’est plus

Azzedine Essahel, l’un des premiers journalistes de l’Algérie indépendante, est décédé, hier, à l’âge de 78 ans à El Harrouche, au sud de Skikda, des suites d’une longue maladie. Le défunt avait entamé sa carrière à Révolution africaine, avant qu’on fasse appel à ses services au siège central de l’ancien parti unique, où il s’occupera du volet de la communication. Azzedine, versé essentiellement dans l’économie, ne restera pas longtemps à ce poste et préfèrera renouer avec sa passion pour l’écriture. A l’avènement du multipartisme, il rejoint l’APS et s’occupera du bureau de Skikda durant plusieurs années. Plus tard, il sera promu rédacteur en chef adjoint, puis rédacteur en chef du bureau régional de l’APS à Annaba, jusqu’à sa retraite. En 2005, il fut honoré, lors de la Journée mondiale de la presse, comme doyen de la presse locale. Il laisse une veuve, une fille et deux garçons. Que sa famille et ses proches trouvent ici l’expression de nos sincères condoléances.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair