formats

On vous le dit

Publié le 21/04/2016, par dans Non classé.

– Le wali de Constantine ne reçoit pas les gens simples

Que valent les directives du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales ordonnant à l’administration locale de rester à proximité du citoyen et de lui ouvrir ses portes ? Que dalle, selon le cabinet du wali de la wilaya de Constantine. Un citoyen, B. M., l’a vérifié à ses dépens ce mois-ci. Ce monsieur, qui a adressé plusieurs demandes d’audience au wali pour attirer son attention sur un problème de cadre de vie, n’a pas réussi à décrocher un rendez-vous, alors qu’il a bien respecté la procédure. Le secrétariat du cabinet n’a même pas daigné accuser réception de son courrier.

Frustré et las d’attendre, il s’est présenté au cabinet demandant des nouvelles de ses demandes, sinon à être reçu par un cadre du cabinet. Niet, lui a-t-on signifié. « Personne ne vous recevra, avant le… 9 mai». Le wali de la wilaya de Constantine, Hocine Ouadah, ne reçoit ni les gens simples ni même ceux organisés dans des associations ou syndicats. Par contre, il aime beaucoup recevoir les hommes d’affaires… L’administration a choisi son camp à Constantine.

– Quand le wali de Tiaret évoque la surfacturation

Bien étrange et singulière correspondance que celle expédiée il y a quelques semaines par le wali de Tiaret au maire de Guertoufa, et par ricochet à tous les responsables et élus à quelque niveau que ce soit à propos d’une surfacturation liée à un projet d’AEP. Le chef de l’exécutif local, qui a été jusqu’à indiquer les prix de référence de certains produits et matériaux qu’il jugeait démesurés par rapport au référentiel, n’a pas suivi sa remontrance vis-à-vis du responsable visé. S’agit-il d’une volte-face ou d’une quelconque pression d' »en haut» ? La question restée sans réponse a néanmoins suscité depuis une controverse sous le couvert d’anonymat sur fond de surenchères.

– Un policier écroué pour trafic de kif

Avant-hier, un policier âgé de 42 ans, exerçant à la sûreté de daïra de Oggaz, à 65 km de Mascara, a été écroué par le juge d’instruction près le tribunal de Sig, à 43 km de Mascara, pour détention de drogue (kif traité). Le policier a été arrêté par des gendarmes au niveau d’un barrage de routine dressé au niveau du tronçon autoroutier près de la localité de Oggaz. La fouille de son véhicule de marque Renault Clio a permis aux gendarmes de mettre la main sur une quantité de 83 kg de kif traité dissimulée. Le présumé mis en cause, a-t-on appris, originaire de la wilaya de Tlemcen, cumulait 15 ans d’ancienneté au sein du corps de la Sûreté nationale. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair