formats

Nouvelle taxe à l’importation : Les pneus neufs plus chers

Publié le 04/03/2018, par dans Non classé.

Les pneus neufs importés, dont le poids varie entre 3 kg et 15 kg pour les véhicules légers et ceux de plus de 15 kg pour les véhicules lourds, sont soumis à ces nouvelles taxes.
La taxe instituée par la loi de finances de 2017 sur les pneus neufs importés vient désormais d’entrer en vigueur, à la faveur de la promulgation du décret exécutif qui en fixe les modalités de prélèvement et d’affectation. En effet, tel que publié dans le dernier numéro du Journal officiel du 13 février dernier, ce texte d’application impose une taxe dont le montant est fixé à 750 DA par pneu importé destiné aux véhicules lourds et à 450 DA pour ceux destinés aux véhicules légers.

Sont soumis à cette nouvelle taxation, est-il indiqué dans le même texte, les pneus neufs importés dont le poids varie entre 3 kg et 15 kg pour les véhicules légers et ceux de plus de 15 kg pour les véhicules lourds.

Devant être prélevée directement à l’importation « par les services des douanes, par référence au nombre de pneus importés», cette taxe, est-il encore précisé, « n’est pas comprise dans l’assiette de calcul de la TVA et doit apparaître de façon distincte sur les factures établies à tous les niveaux de la distribution et de la commercialisation».

S’agissant enfin de l’affectation des revenus qui en seront générés, ce nouveau décret, signé par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, stipule qu’ils seront reversés respectivement à 35% au profit des communes, 35% au profit du budget de l’Etat et 30% au profit du Fonds spécial de solidarité nationale.

Désormais mise en application, cette nouvelle taxe devra ainsi induire un relèvement sensible des prix de vente des pneus neufs, alors que le marché de l’automobile dans son ensemble connaît déjà, ces quelques dernières années, une tendance générale au renchérissement. A noter que selon les estimations disponibles, le marché algérien, étroitement dépendant de l’importation, consomme actuellement quelque 7 millions de pneus par an.

Depuis la fermeture de l’usine d’Alger du français Michelin en 2013, quelques grands projets de mise en place d’unités de fabrication locale de pneus ont été initiés, notamment par le groupe Sonatrach et le privé Iris, mais attendent toujours de voir officiellement le jour.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Nouvelle taxe à l’importation : Les pneus neufs plus chers
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair