formats

Nouvel an chinois : Les Chinois d’Algérie le célèbrent ailleurs

Publié le 22/02/2017, par dans Non classé.

Dans le calendrier de l’Empire du Milieu, il y a plusieurs fêtes et cérémonies. La plus connue reste celle du Nouvel An chinois.
Elle est si connue qu’elle est célébrée dans plusieurs villes du monde, comme ce fut le cas en 2016, où cette fête a été un véritable événement dans 1400 lieux à travers le monde. Une fête nationale, voire mondiale, synonyme de quelques jours de vacances pour tous les Chinois du monde, y compris ceux d’Algérie.

Yuan a 30 ans. Pour lui, il est impossible de célébrer réellement le Nouvel An chinois en Algérie. Selon ses propos, il manque essentiellement l’ambiance de la famille et celle des festivités. Il préfère aller en Chine à cette occasion. Pour l’interprète Chen Ming, qui partage l’opinion de Yuan, ce fut le Maroc. Elle a préféré se rendre dans ce pays voisin pour célébrer cet événement à sa manière : elle a participé à un semi-marathon à Marrakech.

Pour l’ambassade de la République populaire de Chine en Algérie, la célébration de cet événement, placé cette année sous le signe du coq, s’est faite discrètement. Une troupe artistique chinoise a animé, le 12 du mois en cours, un spectacle à l’Opéra d’Alger, histoire de faire connaître cette fête aux Algériens.

Liu Zhong Ze, attaché culturel au sein de cette représentation diplomatique, déclare que son pays aspire réellement à faire connaître à la société algérienne les us et coutumes chinois. « Nous voulons profiter des excellentes relations politiques, diplomatiques, économiques et culturelles qui nous lient avec l’Algérie pour promouvoir notre culture chinoise ancestrale. Nous voudrions dans ce sens traduire des ouvrages d’écrivains algériens en chinois pour faire connaître votre pays à notre communauté chinoise dans le monde et faire de même pour les livres et romans chinois.

Les traduire en arabe ou en français participerait fortement à la promotion de notre culture au sein de la société algérienne», ambitionne-t-il. Pour M. Zhong Ze, l’une des ambitions de l’ambassade de Chine est la création d’un centre culturel chinois en Algérie. Pareille structure permettrait également de dispenser des cours de chinois aux Algériens qui manifestent de plus en plus un grand désir pour la découverte de cette langue et de la Chine en général. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Nouvel an chinois : Les Chinois d’Algérie le célèbrent ailleurs
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair