formats

«Nous voulons créer une dynamique autour de la protection de l’environnement»

Publié le 15/10/2016, par dans Non classé.

Le président de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), Mohamed Klalèche, estime que le 7e concours des villages et communes les plus propres de la wilaya de Tizi Ouzou, organisé par l’APW, a créé un véritable engouement et une compétition intervillage pour la propreté.
« C’est, d’ailleurs, l’un des objectifs du concours», a-t-il souligné lors de son allocution, jeudi, à l’occasion de la cérémonie de remise des prix aux lauréats de cette édition. « Cette dynamique est confirmée par la progression du niveau d’adhésion des villages et la prise de conscience de la population. Je dois souligner que les participants à cette initiative n’ont pas seulement rendu leurs villages propres, mais ont aussi préservé leur patrimoine matériel et immatériel. La commission santé et environnement qui s’est déplacée dans ces villages a constaté des actions merveilleuses de réhabilitation des anciennes maisons kabyles, des fontaines, des places du village (tajmaat), des anciennes mosquées, des mausolées, des lieux historiques.

Les villageois ont réalisé des équipements collectifs financés grâce à la solidarité des citoyens», a expliqué le même responsable tout en précisant que, à travers cette initiative, « des dynamiques artistiques se sont libérées, de beaux villages décorés par de talentueux jeunes artistes du village, des ruelles bien aménagées et des façades bien sculptées. Je dirais tout simplement que la vie est redonnée à ces villages qui découvrent leur potentiel patrimonial et leur culture ancestrale du vivre-ensemble.». M. Klaleche a également relevé « la forte implication des femmes dans le cadre de ce concours».

« Et c’est vraiment formidable de savoir qu’elles participent à l’éducation des enfants, à la protection de l’environnement et particulièrement au tri des déchets», a-t-il déclaré. Par ailleurs, le premier responsable de l’APW de Tizi Ouzou a évoqué la nécessité de l’implication « citoyenne et associative pour protéger l’environnement». Il déplore, toutefois, l’absence d’une politique nationale de l’environnement. « Nous constatons une situation alarmante et des dégradations qui touchent la faune et la flore», a-t-il souligné. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Nous voulons créer une dynamique autour de la protection de l’environnement»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair