formats

«Nous devons faire naître une nouvelle étape en Algérie»

Publié le 10/05/2016, par dans Non classé.

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, a appelé hier à Alger à faire de la glorieuse Révolution un moyen de faire naître une nouvelle étape en Algérie.
Dans un discours prononcé lors des travaux du colloque historique : « Victoires stratégiques de la Révolution de Novembre 1954», M. Gaïd Salah a estimé que c’est « à nous de faire ressusciter avec fierté la capacité de notre peuple à rendre ces difficultés et ces épreuves contrairement aux attentes du colonisateur français, une véritable motivation pour faire naître une nouvelle étape en Algérie avec le 1er Novembre 1954».

Le général Gaïd Salah a mis en outre l’accent sur la glorieuse Révolution de Novembre qui « était et demeure source de fierté du peuple algérien, source de sa glorieuse histoire et son refuge à travers lequel se hisse l’intérêt suprême de l’Algérie au dessus de toute considération et se renforcent les volontés dans l’objectif de poursuivre le parcours des fidèles, le chemin des chouhada».

Cette Révolution, considérée avec « estime et respect au sein de l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale», a-t-il enchaîné, « nous puisons de ses nobles valeurs et œuvrons sans répit et sans cesse (…) à inculquer ses valeurs éternelles dans les esprits des personnels de nos forces armées, pour qu’elles soient à la hauteur d’une Algérie hissée aux premiers rangs des nations et des peuples».

Il a affirmé que « le colonialisme avait cru que ses différentes méthodes de tuerie, de génocide et d’extermination allaient empêcher les Algériens de revendiquer leur liberté et leur indépendance». Il a ainsi appelé à « méditer profondément l’essence et les significations de cet événement-phare de notre glorieuse histoire nationale, de tirer les enseignements et de nous recueillir à la mémoire des âmes des victimes de ces crimes odieux du colonialisme, tout en étant reconnaissant vis-à-vis de cet esprit de patriotisme hors pair affiché par les Algériens, dans leur combat contre le colonialisme et le racisme, qui avait refusé toute forme de colonisation et revendiqué la liberté et l’indépendance». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Nous devons faire naître une nouvelle étape en Algérie»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair