formats

«Nous allons continuer notre action à travers tous les postes-frontières»

Publié le 16/08/2016, par dans Non classé.

Vous étiez les premiers à procéder à la fermeture du poste frontalier de Bétita pour demander la suppression de la taxe de 30 DT, vous l’avez fait une deuxième fois, puis une troisième. Avez-vous avez reçu une suite à votre action ?

Non, jusqu’à présent aucune réponse n’a été donnée à notre action. Malheureusement, cette sourde oreille ne fait qu’aggraver la situation. Certains parlementaires — que nous remercions — ont saisi le ministre algérien des Affaires étrangères du problème, mais aucune suite n’a été donnée à leur requête.

Si le silence des deux gouvernements tunisien et algérien persiste, qu’allez-vous faire ?

Nous allons continuer notre mouvement jusqu’à ce que notre revendication soit satisfaite, sans tenir compte des promesses du gouvernement tunisien qui restent non tenues. On veut du concret. Il faut savoir qu’en 2015, ce problème allait se résoudre par la suppression de cette taxe, une année après l’Algérien la paye toujours et nous allons la payer une année encore si notre gouvernement n’intervient pas auprès de son homologue tunisien pour régler ce problème.

La déclaration de l’ambassadeur d’Algérie disant que la taxe de 30 DT ne touche que les contrebandiers a suscité la colère. Que répondez-vous à ces propos jugés provocateurs ?

Des propos provocateurs, oui. Les protestataires qui ne cherchent que l’intérêt des Algériens sont contre ceux qui s’adonnent à la contrebande.

En plus, le contrebandier ne passe jamais par un poste frontalier… Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Nous allons continuer notre action à travers tous les postes-frontières»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair