formats

Nouria Benghebrit appelle à la «vigilance»

Publié le 07/09/2016, par dans Non classé.

La ministre a affirmé qu’une enquête a été ouverte sur l’affaire du lycée de Sebbala.
La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a appelé hier les inspecteurs et les directeurs d’établissement à assumer leurs responsabilités dans leur mission de veiller au respect des lois de la République. Lors d’un point de presse animé hier en marge d’une visite d’inspection menée à Alger, la ministre a abordé le cas des élèves non voilées empêchées d’accéder à leur lycée, à Sebbala à Alger, le 4 septembre.

La ministre a affirmé qu’une enquête a été ouverte au sujet de cette affaire. « Nous avons pris contact avec la direction de l’éducation concernée et les responsables de l’établissement ; les premiers éléments de l’enquête menée par nos services au niveau de l’établissement n’ont révélé aucun cas d’empêchement d’accès à l’établissement.

Par contre, des éléments mettent en cause un parent d’élève», explique la ministre, indiquant que des plaintes n’ont pas été introduites par les parents des élèves concernées. « Si vraiment cet incident a eu lieu, il est à mettre sur le compte de la bêtise de son auteur», ajoute la ministre qui appelle à la vigilance pour le maintien du respect des lois de la République : « Nul n’a le droit d’imposer ce genre d’exigence (port du foulard)», a-t-elle martelé.

La ministre de l’Education annonce d’ailleurs la mesure de revoir la durée supplémentaire accordée pour les stagiaires en cas de non-titularisation. Un enseignant fraîchement recruté est soumis à une période d’essai avec le grade de stagiaire pour une durée de neuf mois suffisante pour déceler son aptitude à enseigner. Si cette période est non concluante, neuf mois supplémentaires lui seront accordés pour une autre appréciation et c’est ce délai supplémentaire que mme Benghebrit vise à « changer».

Les inspecteurs et autres responsables d’établissement sont ainsi appelés à assumer leurs missions dans le respect de la réglementation. La ministre évoque le cas des enseignants prenant des « selfies» et des vidéos à l’intérieur des salles de cours, avec en arrière-plan des élèves. « C’est inacceptable», a-t-elle ajouté en annonçant que des enquêtes seront menées pour identifier les auteurs de ces comportements.

L’occasion était donnée à la ministre de l’Education de révéler que le taux de réussite au concours de recrutement des directeurs d’établissement, organisé le 22 août dernier, « était faible». Les résultats seront annoncés du 7 au 9 septembre. Les 1500 directeurs manquants à la rentrée après le mouvement de promotion des anciens responsables d’établissement seront remplacés par des directeurs par intérim.

La ministre a évoqué la possibilité de faire appel à des censeurs et à d’autres fonctionnaires pour assumer cette mission en attendant, ajoute-t-elle, d’organiser un autre concours. Pour les problèmes concernant le manque d’enseignants, la première responsable du secteur explique qu’après deux semaines, il sera fait appel à la liste d’attente issue du dernier concours de recrutement d’enseignants. Tous les postes vacants seront comblés. Il sera fait appel à cette même liste pour les remplacements pour les longues absences dans le cadre de la contractualisation. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Nouria Benghebrit appelle à la «vigilance»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair