formats

Noureddine Bedoui botte en touche

Publié le 15/03/2017, par dans Non classé.

C’est un fait inédit et un chiffre record : 63 partis politiques participent aux élections législatives du 4 mai prochain. Ces partis comptabilisent à eux seuls 797 listes, suivis des indépendants avec 163 listes et enfin 128 listes déposées par les trois alliances contractées par sept partis politiques.
Ce sont là, entre autres, les chiffres livrés, hier, par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, devant les membres de la commission des affaires juridiques du Conseil de la nation. Dans son rapport sur le bilan de la préparation des législatives du 4 mai, le ministre a donné beaucoup de chiffres relatifs au fichier électoral, son assainissement et sa gestion. Pour lui, la modernisation de l’administration a rendu possible un croisement des listes électorales et du fichier national de l’état civil permettant ainsi d’identifier les doublements inscrits et les personnes décédées.

A l’issue de cette opération d’assainissement, 287 239 doubles ou quadruples inscriptions et 436 523 personnes décédées ont été supprimées du fichier électoral, soit un total de 724 362 électeurs. Cette procédure sera, rassure le ministre, consolidée après la finalisation du fichier national de résidence, grâce auquel on n’aura plus besoin de recourir à l’assainissement des listes à l’avenir. M. Bedoui a rappelé qu’après la révision annuelle ordinaire des listes électorales effectuée en octobre dernier et la révision exceptionnelle qui a eu lieu du 8 au 22 février, le corps électoral a atteint 23 276 550 inscrits dont plus de 900 000 membres de la communauté algérienne établie à l’étranger.

Le ministre pense que l’informatisation est le summum du développement et qu’aujourd’hui avec la modernisation de l’administration, il est fort possible que l’Algérie organise d’ici cinq ans et après la finalisation de la carte d’identité biométrique un vote électronique. Par ailleurs, dans son rapport le ministre n’a à aucun moment évoqué ou fait allusion aux questions suscitées par certains partis de l’opposition et liées à certains dépassements et surtout au phénomène du trafic des signatures ou de l’achat de position de tête de liste électorale enregistrées durant l’étape de la collecte des signatures. Interrogé à ce sujet, le ministre a joué la carte de « l’ignorance».

L’invité a commenté les déclarations du président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections concernant les personnes arrêtées, Noureddine Bedoui a répondu : « Abdelwahab Derbal est dans son rôle. En plus il a parlé de beaucoup de choses, entre autres, les conditions dans lesquelles se déroulent ces élections. La mission de l’instance est une première du genre. Il a donné quelques exemples de personnes qui ont été arrêtées», note le ministre qui ne dément pas l’information.

Toutefois à la question de savoir à quels partis appartiennent les individus arrêtés, le ministre prétend ne pas le savoir : « Sincèrement, je n’ai pas d’autres éléments, ni des détails sur le sujet.» La même réponse a été livrée sur les informations faisant état de l’interpellation de l’un des fils du secrétaire général du FLN, M. Ould Abbès, concernant sa présumée implication dans une affaire de vente de position de tête de listes FLN. « Je n’ai aucune idée ni des informations sur cette affaire», tranche le ministre.

Sur le problème du vote des corps constitués, M. Bedoui estime que cette question est révolue. « Ce sont des Algériens qui vont voter. La seule condition est de s’inscrire sur la liste électorale», dit-il et de se réjouir du fait, qu’aujourd’hui, « nous n’avons pas d’élections qui se déroulent dans des structures sécuritaires ou dans des casernes».

Pour lui, les « acquis sont extraordinaires» et « toutes les conditions sont réunies pour la réussite de ces élections». « Quand il y a des cas qui dépassent le cadrage réglementaire, la justice s’en occupera. Ceux qui ne veulent pas remarquer tous ces acquis resteront dans le point d’arrêt et ils ne vont pas avancer», avertit M. Bedoui.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Noureddine Bedoui botte en touche
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair