formats

Neuf militaires marocains arrêtés pour trafic

Publié le 20/02/2017, par dans Non classé.

Le quotidien marocain Assabah (Le matin du Sahara), connu pour sa ligne hostile à l’Algérie, a jeté un pavé dans la mare dans son édition d’hier matin.
Selon cet organe, « 9 militaires, tous grades confondus, exerçant sur la bande frontalière du Maroc oriental (entre l’Algérie et le Maroc), ont été déférés devant le procureur général du roi et incarcérés à la prison Ezzaki de Salé, près de Rabat, après leur audition».
Le journal a révélé que les neuf gardes-frontières, à leur tête leur chef, ont profité de leur mission stratégique de surveillance des frontières pour faire introduire sur le sol chérifien 24 ressortissants syriens dont 13 enfants, et ce, par un tunnel qu’ils ont creusé, au préalable, sous le grillage que les autorités marocaines avaient érigé il y a deux ans pour, selon elles, « lutter contre l’immigration irrégulière et le terrorisme». La même source a « pris le soin» de préciser que cette opération de trafic d’êtres humains est « l’œuvre d’Algériens encagoulés».
Les militaires marocains incriminés ont avoué, toujours selon Assabah, avoir reçu entre 3000 et 5000 dirhams (57 000 et 90 000 DA au marché parallèle) pour cette transaction.

Il y a trois ans, le gouvernement algérien a creusé des tranchées de 3 mètres de profondeur et 7 mètres de largeur sur le tracé frontalier pour lutter contre la contrebande. Parallèlement, les responsables marocains ont élevé un grillage de 3 mètres de hauteur pour, selon eux, « lutter contre l’immigration irrégulière et le terrorisme». cependant, selon des observateurs au fait des trafics dans cette région, des complices des deux côtés réservent des passages (des brèches) aux trafiquants de tout bord pour acheminer leurs marchandises.
Pour rappel, depuis ces derniers six mois, pas moins de 120 tonnes de résine de cannabis ont été saisies par la douane et les différents services de sécurité algériens en dehors du périmètre frontalier.
Avec la découverte de ce tunnel creusé par les militaires marocains, cela peut tout expliquer.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Neuf militaires marocains arrêtés pour trafic
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair