formats

Nekkaz dépose une plainte contre Saadani pour diffamation

Publié le 03/11/2016, par dans Non classé.

L’ancien candidat à la présidentielle de 2014 et homme d’affaires, Rachid Nekkaz, a déposé hier une plainte pour diffamation au niveau du tribunal de Bir Mourad Raïs contre l’ancien secrétaire général du FLN, Amar Saadani.
Cette plainte intervient à la fin de l’ultimatum fixé par Nekkaz à Saadani de présenter des excuses suite aux propos qu’il a tenus à son encontre le 5 octobre et l’accusant d’être « manipulé par le général Toufik», ancien patron des Services de renseignement. « Nous sommes là devant le tribunal de Bir Mourad Raïs et, dans le calme, nous venons déposer une plainte car nous avons confiance en la justice de notre pays», explique Nekkaz sur une vidéo publiée hier en live sur sa page facebook.

Ses avocats, maîtres Cherbal et Bakouri, se sont chargés d’introduire la plainte auprès du juge. « Nous laissons les avocats faire le travail de réparation et de justice à l’endroit d’un responsable politique qui a oublié les principes de base de la courtoisie dans une démocratie», indique Nekkaz. Pour rappel, Amar Saadani, dans une sortie médiatique le 5 octobre dernier — qui lui aurait coûté sa place de secrétaire général du FLN — avait tiré, en plus de Nekkaz, sur nombre de responsables comme le général Toufik, les anciens officiers de l’armée française, Abdelaziz Belkhadem, Soufiane Djilali et les signataires de la lettre des « 19», devenus 14. Il accusait l’ancien patron du DRS d’être « à la tête des officiers de l’armée française et de servir la France».

Dans la foulée, il imputait le rôle « d’agitateur» à Rachid Nekkaz, « actionné par Toufik pour perturber» la campagne présidentielle de 2014. Pis encore, Saadani accusait Toufik d’être derrière les événements tragiques de Ghardaïa et les mouvements de protestation survenus dans le sud du pays, faisant le lien entre ces événements et les déplacements de Nekkaz dans ces régions. Notons que Saadani reproche surtout à Rachid Nekkaz d’avoir lancé une campagne de dénonciation de ses biens immobiliers en France.

Nekkaz avait même orchestré, via les réseaux sociaux, une campagne pour la collecte d’un maximum de signatures de citoyens algériens pour le dépôt d’une plainte collective en France et en Algérie contre Saadani pour « détournement de fonds et blanchiment d’argent (…), 500 millions de dollars auraient été détournés en Algérie.

Et des achats immobiliers auraient été effectués en France par la famille Saadani avec cet argent», dit-il dans son appel diffusé sur le Net. Rachid Nekkaz s’est par ailleurs fait connaître ces derniers mois par ses vidéos enregistrées en France devant les biens immobiliers des hauts responsables algériens à l’instar de Amar Saadani, Abdessaleam Bouchouareb et la fille du Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Nekkaz dépose une plainte contre Saadani pour diffamation
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair