formats

Nécessité de transformer les témoignages des moudjahidine en œuvres culturelles et artistiques

Publié le 19/02/2019, par dans Non classé.
Nécessité de transformer les témoignages des moudjahidine en œuvres culturelles et artistiques

CHLEF – Le ministre de la culture Azzedine Mihoubi, a insisté, lundi à Chlef, sur la nécessité de transformer les témoignages des moudjahidine en œuvres artistiques et culturelles afin de préserver la mémoire et de la documenter pour les générations futures.

Le ministre qui s’exprimait en marge d’une exposition de livre, organisée au lycée Chahid Abrous Naas de la commune de Ouled Ben Abdelkader, pour célébrer la journée nationale du Chahid, a indiqué que l’immense travail de collecte des témoignages des moudjahidine, initié par le ministère des Moudjahidine, nécessite d’être accompagné par la transformation de ces témoignages en œuvres culturelles (littérature, cinéma, chanson, théâtre) pour rapporter les glorieux événements et faire connaitre toutes les personnalités qui ont marqué la Guerre de libération nationale.

« La production artistique et culturelle dans le domaine de l’histoire, et la publication des mémoires des moudjahidine qui rapportent les événements et batailles menées contre le colonialisme français, contribuera à documenter la glorieuse Révolution algérienne et assurera la transmission de cette mémoire collective aux jeunes générations futures, en mettant à leur disposition des supports qui permettront de faire connaître l’Histoire de l’Algérie, tout en leur offrant des repères pour renforcer leur attachement à leur Histoire », a-t-il dit.

M. Mihoubi, qui a assisté, a plusieurs activités sportives et culturelles organisées par le lycée Chahid Abrous Naas, M. Mihoubi a souligné que les efforts déployés par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pendant 20 ans ont permis de consolider la sécurité, la paix et la stabilité.

Il a également loué les sacrifices consentis par les enfants d’Ouled Ben Abdelkader durant la Guerre de libération nationale.

Le ministre qui a entamé sa visite par un recueillement à la mémoire de martyrs, a rendu visite à un ancien moudjahid et à une veuve de chahid. Il a aussi baptisé l’un des quartiers de la même commune au non du défunt moudjahid Bouzara Ben Abed.

M. Mihoubi qui poursuit sa visite dans la wilaya de Chlef, devrait se rendre à la bibliothèque principale de lecture publique pour assister à la vente-dédicace des ouvrages d’un écrivain de la wilaya, avant de tenir, à la Maison de la culture, une rencontre avec les présidents d’associations culturelles et des artistes locaux.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Nécessité de transformer les témoignages des moudjahidine en œuvres culturelles et artistiques
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair