formats

Nawfel Chekaoui, coordinateur général du CNDDC : « Les opérations de pillage sont menées au nom de son Excellence »

Publié le 02/03/2018, par dans Non classé.

Loin des discours creux des politiciens et des exposés alambiqués des économistes, Nawfel Chekaoui, coordinateur général du Comité national de défense des droits des chômeurs (Cnddc), nous livre une analyse sans fard de la situation que vit l’Algérie.  » Sous le système actuel, tout le monde deviendra chômeur », dit-il. Interview.
Cela fait des mois que le CNDDC n’a pas fait entendre sa voix sur le terrain (marches, sit-in…). Pourquoi ?

L’absence du Comité sur le terrain est due à plusieurs raisons, la plus importante est liée aux restrictions sécuritaires et poursuites judiciaires dont font l’objet les membres de sa direction. Cela a dispersé les militants du mouvement des chômeurs. Au lieu de réclamer du travail, nous demandons la levée de l’injustice judiciaire.

Vous êtes placé sous contrôle judiciaires ?

J’ai été placé sous contrôle judiciaire pendant quatre mois. La mesure est levée depuis 3 jours seulement et j’attends le procès. Tahar Belabbas vient d’être acquitté, après avoir été poursuivi pour incitation à attroupement illégal.

Le pouvoir d’achat des Algérien se dégrade et les fonctionnaires font grève. Comment les chômeurs vivent-ils cette crise qui perdure depuis 2014 ?

L’érosion du pouvoir d’achat qui a conduit à des grèves dans les différents secteurs, est une conséquence inévitable de la gestion aléatoire et du pillage légalisé, sous le couvert des projets de son excellence (Le président Bouteflika NDLR). Au lieu de trouver des solutions réelles, le système (Le pouvoir en place NDLR) fait porter au citoyen et au simple travailleur la responsabilité de son échec, en lui imposant plus d’impôts. Cette situation a étourdi la classe moyenne qui commence à goûter au pire. Sous le système actuel, tout le monde deviendra chômeur.

Que pensez-vous de la politique du gouvernement Ouyahia, notamment en ce qui concerne l’emploi ?

Le gouvernement Ouyahia n’a pas de politique de l’emploi. D’ailleurs, Ouyahia est connu pour son hostilité vis-à-vis de la classe ouvrière. Les chiffres du gouvernement parlent de grands projets et de création de postes de travail… Où sont-ils ? Le dossier de l’emploi est régi par la bureaucratie, la corruption et par des responsables incompétents.

Le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika est quasiment absent depuis 2013… Un commentaire

L’absence du président pour cause de maladie est un problème réel. Les opérations de pillage des biens de la communauté nationale se font au nom de son Excellence. On ne peut pas diriger un Etat avec un président absent … Que Dieu allège ses souffrances.

Lire aussi : Tahar Belabbas interdit de sortie du territoire

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Nawfel Chekaoui, coordinateur général du CNDDC : « Les opérations de pillage sont menées au nom de son Excellence »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair