formats

Musique symphonique-festival: Belles prestations des ensembles de Tchéquie, d’Egypte et de France

Publié le 14/10/2019, par dans Non classé.
Musique symphonique-festival: Belles prestations des ensembles de Tchéquie, d'Egypte et de France

ALGER – Des ensembles de Tchéquie, d’Egypte (invité d’honneur) et de France ont animé dimanche soir à Alger, la scène du 11e Festival culturel international de musique symphonique (Fcims) avec des programmes qui ont mis à l’honneur de grandes œuvres des répertoires de la musique classique universelle.

Une soirée aux atmosphères relevées a marqué le festival, ouvert samedi à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh, conduite par trois ensembles qui se sont succédés deux heures durant, avec des programmes globalement dédiés aux œuvres des célèbres compositeurs Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), et Antonin Leopold Dvorak (1841-1904).

Dirigé par Jakub Skampa au piano, « Apertus Ansamble », un trio tchèque, présent pour la première fois à Alger et composé également par la cantatrice soprano, Teresa Stépankova et le violoncelliste Vilem Vlcek, a rendu une dizaine de pièces, dont quatre de leur compatriote et grand compositeur, A. Dvorak, exécutées avec virtuosité et grande maîtrise technique.

Dans une prestation livrée en duos, Jakub Skampa a accompagné à tour de rôle, Teresa Stépankova et Vilem Vlcek, qui ont fait montre de toute l’étendue de leurs talents respectifs, au grand plaisir d’un public déjà conquis.

Outre les reprises de Dvorak, les musiciens ont interprété, entre autres pièces, « Adagio and Allegro » de Robert Schumann (1810-1856), « Capriccio No 7 » de Carlo Alfredo Piatti (1822-1901) et deux extraits des opéras, « Le baiser » et « Les deux veuves » de Bedrich Smetana (1824-1884).

Représentant l’Egypte, invité d’honneur de ce 11e festival, la quinzaine d’instrumentistes à cordes -dont neuf musiciennes- et le pianiste virtuose, Yasser Ali Mokhtar de l' »Orchestre symphonique du Caire », sous la direction du maestro Ahmed El Saedi, a présenté au public, deux pièces pleines, « Concerto pour piano et orchestre en La Majeur » en trois mouvements de W.A.Mozart et « Sérénade pour cordes en Mi Majeur », en cinq mouvements de A.Dvorak.

Pour la première fois en Algérie, l’ensemble égyptien, faisant part de son « bonheur de se produire devant le public algérois » a livré une prestation de haute facture, empreinte de grande maîtrise technique, le pianiste Yasser Ali Mokhtar notamment, que le public a longtemps applaudi.


Lire aussi: Le 11e Festival culturel international de musique symphonique s’ouvre à Alger


« Ravi de revenir à Alger », le chef d’orchestre François Maugrenier, à la tête de l’ensemble français, « Koechel 440 » est venu prendre part au festival avec, cette fois-ci, un orchestre de cordes et d’instruments à vent d’une trentaine d’instrumentistes, et la voix lyrique à la tessiture large de la soprane Géraldine Casey qui a interprété une des quatre pièces restituant une partie de l’œuvre de W.A.Mozart, seul compositeur inscrit au programme proposé par l’ensemble français.

La cantatrice a notamment entonné avec une voix empreinte d’une puissance et d’un vibrato époustouflants, « Mozart, Airs de concerts », atteignant des octaves très aigues et bien supérieures aux normes ordinaires d’une voix féminine.

Les pièces proposées par les ensembles des trois pays ont permis au public d’apprécier le génie créatifs des compositeurs et la virtuosité des musiciens qui se sont produit dans des atmosphères empreintes de solennité et de rigueur académique.

En présence des ambassadeurs et des représentants des missions diplomatiques accréditées à Alger des pays qui ont animé le deuxième soir du festival, le public a longtemps applaudi les trois ensembles, savourant « le génie et la magie de la musique symphonique », de l’avis d’une spectatrice, qui a estimé que celle-ci, « fait désormais partie de l’univers culturel algérien ».

Outre l’Algérie, seize pays dont l’Allemagne, la Tunisie et la Chine, participent à ce festival, organisé sous l’égide du ministère de la Culture, en collaboration avec l’Opéra d’Alger et l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (Onda).

Le 11e festival culturel international de musique symphonique se poursuit jusqu’au 17 octobre à l’Opéra d’Alger, avec au programme de la soirée du lundi, les ensembles de Corée du Sud, d’Italie, de Turquie et d’Autriche.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Musique symphonique-festival: Belles prestations des ensembles de Tchéquie, d’Egypte et de France
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair