formats

M’sila : Le parquet a requis l’alourdissement de la peine de Rachid Fodil

Publié le 03/02/2017, par dans Non classé.

Dans son procès en appel, tenu mardi dernier à la cour de M’sila, Rachid Fodil, condamné par le tribunal de Sidi Aïssa, fin novembre dernier, à 5 ans de prison ferme pour  » atteinte aux préceptes de l’islam», risque de voir sa peine s’alourdir.
Son voisin, Hichem Daif, condamné, quant à lui, pour la même accusation, à 3 ans de prison ferme, pourrait lui aussi subir le même châtiment. C’est du moins ce qu’ont affirmé les deux avocats de Rachid Fodil, Amirouche Bakouri et Seif El Islam Cherbal, qui expliquent que le parquet « a requis cette fois-ci l’alourdissement de la peine des deux prévenus».

Pour rappel, Rachid Fodil est poursuivi pour « des propos tenus sur les réseaux sociaux». « Ce dernier ne faisait que gérer une page facebook où il tentait de traduire Le Coran en langue algérienne (derja)», insiste Me Bakouri, joint par téléphone. « Quant à son voisin, Hichem Daif, son seul tort était de se trouver en compagnie de Rachid le jour où ce dernier avait été interpellé», assure de son côté le bureau de M’sila de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (aile Me Noureddine Benissad).

Me Bakouri rappelle que la liberté de conscience est pourtant garantie par la Constitution est que « même si son client était amené à être condamné, Rachid Fodil ne méritait pas l’emprisonnement mais juste une simple amende». « Le jugement final sera rendu le 7 février», précise Amroune Layachi, membre de la LADDH de M’Sila dont le bureau a demandé au ministre de la Justice de revoir l’article 144 bis pour lequel « les deux jeunes ont été condamnés et de les relaxer sans condition». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé M’sila : Le parquet a requis l’alourdissement de la peine de Rachid Fodil
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair