formats

Mouvement antigaz de schiste

Publié le 06/10/2017, par dans Non classé.

Le mouvement antigaz de schiste a été lancé le 7 juin 2014 à partir de Ouargla dans le sillage des premières explorations menées à travers le Sud.
Ce dernier avait pour nom « Houmat Al Watan» et a organisé sa première manifestation populaire le 14 du même mois avant l’inauguration du premier puits de gaz de schiste dans la zone d’Ahnet 1, à quelques kilomètres de la ville d’In Salah.

Ce jour-là, Youcef Yousfi, ministre de l’Energie à l’époque, accompagné de Hocine Necib, ministre des Ressources en eau et de Dalila Boujemaa, ministre de l’Environnement, avait annoncé au monde entier « le succès de la première opération réelle d’exploration du gaz de schiste ayant permis la production du gaz extrêmement compact renfermé dans des roches imperméables».

Le feu des torchères fièrement exhibées au JT de 20h sur l’ENTV ont mis le feu aux poudres et suscité une vague de colère dans le Tidikelt et il y a eu la naissance du « Somoud», un mouvement citoyen inédit conduit par les femmes et les hommes de la région d’In Salah. Ces derniers ont organisé un sit-in ininterrompu de trois mois face au siège de la daïra, devenu aujourd’hui celui de la wilaya déléguée d’In Salah.

Outre la répression militaire du mouvement qui a traumatisé la population et enregistré une dizaine de blessés lourdement affectés, la rétraction du gouvernement a accéléré la suspension du mouvement et l’appel à un moratoire national resté sans réponse. La zone de Gour Mahmoud avec ses puits de gaz de schiste est depuis une zone militaire où les activistes antigaz de schiste ne peuvent accéder. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Mouvement antigaz de schiste
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair