formats

Mostaganem : coup d’envoi de la 51ème édition du festival national du théâtre amateur

Publié le 13/07/2018, par dans Non classé.
Mostaganem : coup d'envoi de la 51ème édition du festival national du théâtre amateur

MOSTAGANEM- La 51ème édition du Festival national du théâtre amateur a débuté, jeudi soir, à Mostaganem, avec la participation de 12 troupes venues de différentes régions du pays.

Le coup d’envoi de cette traditionnelle manifestation dédiée au 4ème art amateur, a été donné à partir de la place de l’indépendance, au centre-ville de Mostaganem.

Les participants au festival, des troupes folkloriques ainsi que des cliques musicales ont défilé devant les autorités locales, les invités et un public nombreux qui s’est regroupé tout le long du parcours pour suivre ce spectacle riche en rythmes et en couleurs.

La cérémonie d’ouverture de cette édition s’est déroulée à la salle « Ryma » de la maison de la culture « Ould Abderrahmane Kaki » où le commissaire du festival, Mohamed Nouari, a prononcé une allocution dans laquelle il a mis en exergue le rôle de l’art en général et du théâtre en particulier dans l’épanouissement de l’individu comme il s’est félicité du soutien des autorités publiques et locales ainsi que des adeptes du 4ème art, « ce qui montre l’importance de ce rendez-vous annuel, joute de compétition, d’échanges et de rencontres », a-t-il indiqué.

Mohamed Nouari a souhaité que les troupes sélectionnées « emballent le public comme elles l’ont fait avec les membres du jury ».

L’assistance a été conviée à suivre un spectacle intitule « Tinhinane, princiesse du Sahara » produit par l’association « Plein air » de Boudouaou (wilaya de Boumerdes), une oeuvre à travers laquelle Djamal Zenagui retrace des étapes importantes de l’histoire de l’Algérie.

Plusieurs personnalités ayant accompagné et propulsé ce festival national durant un demi siècle comme d’anciens maires de la ville et des commissaires du festival ont été honorés à l’exemple de Djelloul Bendedouche, Benslimane Saddek, Berrached Mnsour, Keriri Ghali, Lahmar Aouad, Sbaa Belghachem, Bekkaï Bouzid ainsi que des artistes comme Fouzia Aït El Hadj, Kheroubi Saïd et Guenoune Gouaïche.

Les pièces « Elaâb » (le Jeu) de la Coopérative culturelle « Atlis » de Sidi Bel-Abbes, « Al Ikama El djibrya » (Résidence surveillée) du mouvement théâtral de Koléa (Tipasa), « Indi Rissala » (J?ai une lettre) de l’association « Moultaqa el Founoun », « Caporal » de la Coopérative de théâtre « Bidoun houdoud » de la wilaya de Boumerdes, ont été sélectionnées pour participer à la compétition de cette édition.

Sont également en compétition, à cette édition, l’association « Essarkha » (Le cri) du théâtre de Skikda avec la pièce théâtrale « Barkin », l’association culturelle « Numidya » de Bordj Bou Arerridj avec la pièce « Tastanou Fal Hitt », l’association culturelle « Tafat Aït Abbas » de Bejaïa avec la pièce « Tajaït », l’association culturelle « Edderb El Açil » des arts dramatiques de la wilaya de Laghouat avec la pièce « Assouat El Hamach oual Kanadyl ».

Quatre représentations théâtrales en hors compétition sont prévues avec la pièce « Bab Errih » (la porte du vent) de l’association de théâtre de Boudouaou (Boumerdes), la pièce « Sid Ennaiib » de l’association du trio « El Ouaki » du théâtre de Guelma et la représentation « El Menfi » (L’exilé) de l’association des arts dramatiques (Adrar), ainsi que la pièce « Oued El Gharbi » de l’association « El Ouane » de Nâama,Par ailleurs, il sera procédé, parallèlement au volet compétition, à la tenue d’un séminaire sur le mouvement du théâtre amateur sous l’intitulé « Réalité et les aspirations futures », ainsi qu’une journée de solidarité avec le peuple palestinien, sous le slogan « la place du chahid dans le théâtre » qui aura lieu à la bibliothèque principale de lecture publique Mouldi Belhamissi.

Au théâtre régional Si Djillali Ben Abdelhalim, il est prévu des ateliers de formation, l’un dans le domaine de l’éclairage et un autre sur « la communication culturelle et la commercialisation des représentations théâtrales ».

Le jury de cette édition est composé de spécialistes du 4ème art, Mokhtar Othmani, animateur du mouvement du théâtre amateur et ancien wali, l’universitaire Hadj Dahmane (France), le comédien Bouhmama Abdelouahab (Guelma), le comédien de théâtre et du cinéma Djillali Boudjemâa (Mostaganem) et Mehrez El Ghali de Tunisie.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Mostaganem : coup d’envoi de la 51ème édition du festival national du théâtre amateur
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair