formats

Ministère du commerce : «Les prix sont libres»

Publié le 05/01/2016, par dans Non classé.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi de finances 2016, des hausses de prix sont pratiquées, souvent à tort, pratiquement dans tous les secteurs, mettant encore plus à mal le pouvoir d’achat du citoyen.
« Les répercussions des augmentations des prix des carburants, de l’électricité et du gaz pour les grands consommateurs stipulées dans la loi de finances 2016 vont affecter les prix de certains services. Toutefois, ces augmentations ne doivent pas être anarchiques, mais étudiées de manière à ne pas léser le citoyen. En ce qui concerne le ministère du Commerce, je tiens à signaler qu’aucune augmentation n’a touché les produits de première nécessité.

Pour les autres produits et services, les prix restent libres et obéissent au jeu de l’offre et de la demande et surtout à la loi de la concurrence. En tant que ministère, nous ne pouvons pas intervenir dans ce sens, sauf pour les produits au prix réglementé tels que la semoule, la farine, le pain ou le lait. Notre travail de contrôle se fait le plus normalement possible. Les commerçants ayant appliqué des hausses de prix injustifiées seront verbalisés et leurs dossiers remis entre les mains de la justice.

Sinon, pour les prix libres, notre champ d’intervention se limite au respect des normes d’affichage», déclare Aïssa Bekaï, directeur de l’organisation des marchés, des activités commerciales et des progressions réglementées au ministère du Commerce, avant de jeter la balle dans le camp des associations de protection du consommateur pour sensibiliser les commerçants quant à ces hausses excessives. « Il faut lancer des campagnes de sensibilisation au profit du consommateur et surtout du commerçant, afin de vulgariser les augmentations stipulées par la loi de finances 2016 et éviter les augmentations abusives et injustifiées», conclut-il.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Ministère du commerce : «Les prix sont libres»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair