formats

Mihoubi appelle les générations montantes de tirer profit du legs culturel

Publié le 12/01/2019, par dans Non classé.
Mihoubi appelle les générations montantes de tirer profit du legs culturel

TAMANRASSET – Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, a appelé, samedi depuis Tamanrasset, « les générations montantes de tirer profit du legs culturel et de le préserver ».

« Il appartient aux générations montantes de mettre en valeur le riche patrimoine culturel, dans toute sa diversité, que recèle notre culture nationale et de le préserver », a lancé M. Mihoubi en ouverture des festivités du Nouvel An amazigh « Yennayer » à la maison de la culture de la capitale de l’Ahaggar dans le cadre de sa visite de travail dans la région.

Le ministre de la culture a déclaré, à ce titre, que « la région de Tamanrasset est marquée par son riche patrimoine culturel qu’il appartient aux générations montantes de cette région d’en tirer profit et de la pérenniser à l’instar de l’art de l’Imzad qui a honorablement représenté l’Algérie dans différentes manifestations internationales et que l’Algérie s’est attelée à son intégration en tant que patrimoine universel ».

« Nous avons besoin des musées culturels pour accueillir cette importante diversité culturelle que recèle l’Algérie dans l’optique de préserver ce trésor national », a soutenu M. Mihoubi.

Le ministre s’est, à cette occasion, enquis à la maison de la culture de Tamanrasset, des activités culturelles et artistiques concoctées par les différents secteurs à l’instar des directions de la culture, du tourisme et d’artisanat, de l’éducation, de la formation professionnelle, de la jeunesse et des sports et des affaires religieuses, où il a apprécié des morceaux de l’Imzad, et la musique Targuie , ainsi que des exhibitions de la tenue traditionnelle, de folklores, animées par des associations participantes à la semaine du patrimoine amazigh.

L’occasion a donné lieu à la mise sur pied, au niveau de la place « 1er Novembre 1954″, d’un » village de patrimoine » monté par des gigantesques tentes dressées pour accueillir les expositions des produits d’artisanat, de l’art culinaire, de photos et manuscrits et ouvrages en langue amazighe.

La célébration de « Yennayer » a donné lieu à des chants et danses du terroir animées par des associations et troupes de nombreuses wilayas dans le cadre de la semaine du patrimoine amazigh qui se poursuit dans la capitale de l’Ahaggar.

Le ministre de la culture a au terme de sa tournée dans la wilaya de Tamanrasset, déclaré que « que Yennayer a été célébré pour la seconde fois à travers tout le territoire national », car, a-t-il dit, « il exprime l’identité socioculturelle et la diversité culturelle du peuple algérien ».

« L’identité algérienne est actuellement complète et que tous les secteurs s’impliquent à cette fête nationale, dont la célébration ‘Yennayer’ a eu sa dimension culturelle et populaire », a-t-il souligné.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Mihoubi appelle les générations montantes de tirer profit du legs culturel
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair