formats

Meurtre d’un professeur universitaire: présentation des frères suspects jeudi devant le parquet de Tipasa

Publié le 21/06/2017, par dans Non classé.

Les investigations, engagées par les services de la Police judiciaire de Tipasa au sujet du meurtre dans la soirée de dimanche dernier du professeur universitaire Bachir Sarhane Karaoui, se poursuivent pour la troisième journée consécutive en vue de déterminer le véritable mobile ayant poussé les deux frères suspects, à commettre leur forfait, avant leur présentation demain jeudi devant le parquet de Tipasa.
Le procureur de la République près le tribunal de Tipasa a donné mercredi son accord pour la prolongation de la garde à vue de 48 heures supplémentaires conformément au code de procédures pénales, en vue de la poursuite des investigations avec les deux frères jumeaux, principaux suspects dans cette affaire de meurtre, avant leur présentation jeudi devant le parquet de Tipasa, selon les informations recueillies auprès de sources concordantes.

Suite à leurs aveux consignés dans les rapports d’enquête, le principal chef d’accusation retenu contre les frères H, dans cette affaire, est « l’homicide volontaire avec préméditation et guet-apens », ont ajouté les mêmes sources, qui ont également démenti l’existence d’une troisième personne impliquée et qui serait en fuite.

L’enquête dans cette affaire, qui a choqué l’opinion publique, est entourée d’un grand secret, notamment par le parquet de Tipasa, qui a refusé d’accueillir les journalistes ou de faire des déclarations à ce sujet, selon le constat fait par l’APS sur place.

Les mêmes sources ont démenti l’information selon laquelle le mobile du crime soit une vengeance sur le professeur à cause d’une affaire de fraude aux examens, comme rapporté sur les réseaux sociaux et certains organes de presse.

Des sources judiciaires ont, par ailleurs, souligné la poursuite des investigations dans cette affaire, avec la préservation du secret de l’enquête, tout en tenant compte du principe de présomption d’innocence jusqu’à présentation du dossier d’accusation devant le parquet de Tipasa.

Pour rappel, le professeur universitaire Bachir Karaoui Sarhane a été retrouvé mort dans la nuit de dimanche à lundi dernier, à l’entrée d’un bâtiment de la cité des 122 logements du centre-ville de Tipasa, où résident les deux (2) suspects.

Selon l’expertise du médecin légiste, la victime a été atteinte par une vingtaine de coups de couteaux, en plus de coups de marteau.

Marié et père d’un enfant, le Pr. Karaoui enseignait à la faculté de Droit du centre universitaire de Khmis Miliana (W. Ain Defla), au moment où les deux (2) suspects, frères jumeaux et âgés de 23 ans, sont étudiants l’un au centre universitaire de Tipasa et l’autre à El Affroune (Blida).

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Meurtre d’un professeur universitaire: présentation des frères suspects jeudi devant le parquet de Tipasa
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair