formats

Mettre en exergue les contributions et œuvres des Musulmans d’Andalousie

Publié le 30/01/2020, par dans Non classé.
Mettre en exergue les contributions et œuvres des Musulmans d'Andalousie

ORAN – Les participants à une conférence nationale sur le thème « L’Andalousie à travers l’ouvrage (Nafh Ettib) d’El Makarri », organisée jeudi à Oran, ont appelé à mettre en exergue les œuvres et contributions civilisationnelles des Musulmans d’Andalousie.

L’enseignant Abdelkader Boubaya de l’université d’Oran 1 « Ahmed Benbella » a axé sa communication sur l’art raffiné des Musulmans en Andalousie dont ceux originaires d’Algérie, à l’instar de Abou El Abbas El Makkari Et-Tilimsani » et son ouvrage « Nafh Ettib Fi Ghosn El Andlaous Ratib ».

Le conférencier a qualifié El Makkari Et-Tilimsani « d’encyclopédie » qui a laissé son empreinte dans l’histoire de l’Andalousie, soulignant la valeur du livre « Nafh Ettib » dans l’histoire de l’Andalousie.

Pour sa part, l’universitaire Hadj Abdelkader Yekhlef de l’Université d’Oran 1 a plaidé pour l’exploitation des sources d’El Makkari dans son livre « Nafh Ettib » qui traite de divers domaines dont la littérature, l’histoire, la géographie, la traduction, la charia et le hadith.

L’enseignement Belbachir Omar de la même université a insisté sur la réhabilitation du patrimoine historique lié aux familles de savants en Algérie durant cette époque à travers en leur consacrant de chaires scientifiques à l’université avec leurs noms.

Plusieurs communications ont été présentées à cette rencontre abordant, entre autres « les sources d’El Makkari dans l’écriture de Nafh Ettib min Ghosn El Andalous Ratib », « le message d’El Chakandi dans les vertus de l’Andalousie et ses savants dans le livre d’El Makkari », « l’histoire de l’Andalousie de Abi ElKacem Ibn Bachkoual à travers le livre d’El Makarri » et « les villes andalouses à la lumière des textes de Nafh Ettib, ville de Zahra comme modèle » et « l’agriculture en Andalousie à travers le livre précité.

Cette rencontre a été organisée à l’initiative du laboratoire « Histoire d’Algérie » de la faculté des sciences humaines et Islamiques de l’Université d’Oran 1 « Ahmed Benbella » avec la participation d’universitaires du pays, à l’occasion de l’anniversaire de la proclamation du Califat omeyyade par Abderrahmane En-Nasser lidin Allah le 3 Dhu El Hidja Correspondant au 17 janvier 928.

Abou El Abbas El Makkari Et-Tilimsani (1578-1631), né dans la ville de Tlemcen, fut un érudit de la pensée en Algérie à l’époque ottomane. Parmi ses ouvrages les plus célèbres « Voyage au Maghreb et en Orient » et « Fleurs de Ryad dans les actualités du cadi Ayyadh » et « Hosn ethannae fil aafw aamane djana » et » arf ennachak fi akhbar Dimachk ».

Abou El Abbas El Makkari Et-Tilimsani a cité dans son livre « Nafh Ettib fi Ghosn El Andalous Er-RatIb » l’oeuvre du ministre Lissan-eddine Ibn El Khatib de l’époque d’écriture de l’histoire et de la civilisation de l’Andalousie en s’appuyant sur les sources historiques laissées par les Andalous et autres.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Mettre en exergue les contributions et œuvres des Musulmans d’Andalousie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair