formats

Médicaments : Une vingtaine de produits sous tension à la PCH

Publié le 16/11/2016, par dans Non classé.

La Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) connaît actuellement une forte perturbation dans l’approvisionnement et la disponibilité de certains produits hospitaliers.
Une vingtaine de produits connaissent une véritable tension, dont les immunosuppresseurs, des antibiotiques, des phalidonides (pour le traitement pour la leucémie), des anticancéreux, les chlorures de sodium et de potassium, les curares, etc. Ce qui pénalise sérieusement les patients, dont certains nécessitent des interventions chirurgicales, dont la greffe rénale par exemple.

Les bons de commande ont du mal à être honorés, ce qui suscite l’inquiétude des pharmaciens hospitaliers. Pas un jour ne passe sans que des pharmaciens hospitaliers adressent des lettres aux responsables de la PCH et au ministère de la Santé pour demander ces produits. « Nous faisons face à une situation insoutenable.

Certains produits vitaux ne sont pas disponibles en quantité suffisante et lorsque la PCH nous approvisionne, c’est avec quatre boîtes, voire deux pour certains médicaments. Ils sont obligés de satisfaire toutes les commandes, mais avec des quantités très réduites. On ne peut plus continuer à travailler dans ces conditions», nous confie le pharmacien d’un CHU.

Une situation que les spécialistes avaient prévue, il y a une année, vu les difficultés rencontrées dans la gestion du dossier lié au médicament. Outre le retard pris dans la signature des avenants, d’autres dysfonctionnements liés à la défaillance des fournisseurs (changement de site de production, annulation d’AMM, retard de signature de lettre de crédit) sont autant d’embûches à l’origine de cette perturbation. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Médicaments : Une vingtaine de produits sous tension à la PCH
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair