formats

Mascara : Répression et restriction des libertés

Publié le 19/01/2018, par dans Non classé.

Mardi dernier, un conseiller d’orientation et de la guidance scolaire exerçant au lycée de Maoussa (11 km de Mascara) a été arrêté par des policiers alors qu’il participait à un sit-in devant le siège de la Direction de l’éducation (DE) de la wilaya de Mascara.
« Au début, les policiers ont procédé à la saisie des banderoles que nous brandissions lors du sit-in observé par les conseillers d’orientation devant le siège de la direction de l’éducation pour revendiquer nos droits socioprofessionnels. Ensuite, ils ont arrêté notre confrère pour l’embarquer au commissariat sous prétexte que notre sit-in n’avait pas fait l’objet d’une demande d’autorisation», nous dira un membre de la coordination de wilaya des conseillers d’orientation et de la guidance scolaire de Mascara.

Répondant aux initiales de H. D, le jeune conseiller d’orientation, arrêté par les policiers pour avoir tenté de protester pacifiquement devant le siège de la tutelle, a été relâché quelques minutes plus tard pour rejoindre ses confrères à la table du dialogue avec un représentant du Directeur de l’éducation qui se trouvait, selon nos sources, en congé de maladie.

En outre, le bureau de wilaya du Conseil des lycées d’Algérie (CLA) dont les membres et adhérents ont préféré, mercredi dernier, observer leur sit-in à l’intérieur de l’enceinte de la Direction de l’éducation avant d’être dispersés par les policiers, a dénoncé, par le biais d’un communiqué adressé à notre rédaction, « la restriction des libertés et des droits syndicaux à Mascara par les services de la sûreté de wilaya».

A ce sujet, tous les militants de la société civile de s’interroger : « Pourquoi Mascara est l’unique wilaya au pays, à l’exception d’Alger, où tout rassemblement pacifique des syndicats autonomes du secteur de l’éducation devant le siège de la tutelle est systématiquement interdit et plusieurs fois réprimé ?»

L’interdiction des rassemblements et autres manifestations pacifiques à Mascara qui perdure au moment où la présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Benzerrouki Fafa Sid Lakhdar, avait déclaré lors de son intervention au Forum d’El Moudjahid, mardi dernier, que « les manifestations pacifiques ne sont pas interdites dans toutes les wilaya, à l’exception d’Alger !»

Rappelons qu’en signe de protestation contre ce qu’il a été qualifié d' »interdiction et la répression policière des rassemblements et autres sit-in pacifiques», les représentants de huit syndicats autonomes du secteur de l’éducation ont boycotté la visite de Mme Nouria Benghabrit, ministre de l’Education, effectuée dans la wilaya de Mascara le 4 juin dernier.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Mascara : Répression et restriction des libertés
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair