formats

Mascara : Les agents de nettoiement débrayent

Publié le 26/01/2018, par dans Non classé.

Hier, les agents de nettoiement de l’entreprise de collecte des ordures ménagères (Proprec) exerçant dans la région thermale de Bouhanifia (20 km de Mascara) ont observé une journée de grève pour réclamer leurs salaires qu’ils n’ont pas perçus depuis environ deux mois.
Ils dénoncent, en outre, les conditions de travail qu’ils qualifient de précaires et difficiles aggravées par le déficit flagrant en moyens humain et matériel nécessaires. Ce mouvement de protestation risque de s’étendre à d’autres communes de la wilaya où le marasme des agents de nettoiement de l’entreprise Proprec a atteint son paroxysme notamment en cette période où le pouvoir d’achat des ménages est mis à rude épreuve.

« Que peut-on faire avec un salaire inférieur à 30 000 dinars qu’on ne le perçoit pas régulièrement. Cette situation d’un salaire qui n’a jamais été réglé à temps s’est répercutée négativement sur notre mode de vie devenu misérable», c’est un véritable cri de détresse que lancent les agents de nettoiement dont leur majorité sont endettés jusqu’au cou.

Une source de l’entreprise de collecte des ordures ménagères (Proprec), préférant garder l’anonymat, nous a déclarée en ces termes : « Notre entreprise est actuellement en situation financière très délicate qui ne permet nullement de payer les salaires des 1 600 agents de nettoiement ! Il faut avoir en compte la somme de 7 milliards de centimes pour assurer un mois de salaire des employés de notre entreprise. Montant dont nous ne disposons pas !»

Et d’ajouter : « Nous n’avons même pas les moyens financiers pour acheter des pièces de rechanges pour le parc roulant défaillant et autres moyens de pré-collecte.» Cette situation alarmante dans laquelle est plongée l’entreprise de collecte des ordures ménagères est la conséquence directe du volume important des créances impayées par de nombreuses communes de la wilaya qui s’élèvent, selon un cadre de l’entreprise Proprec à plus de 22 milliards et à plus de 52 milliards de centimes selon d’autres sources crédibles.

En outre, nous avons appris que l’entreprise Proprec n’a pas même pas pu s’approvisionner en gas-oil pour les rares camions opérationnels faute de trésorerie. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Mascara : Les agents de nettoiement débrayent
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair