formats

Marches et rassemblements au menu

Publié le 24/01/2016, par dans Non classé.

L’Alliance nationale patriotique, regroupant des gardes communaux, des Patriotes et des éléments de groupes de légitime défense (GLD), a organisé hier un meeting dans la commune de Saharidj, dans la wilaya de Bouira, autour du contenu du projet de révision de la Constitution.
Les animateurs de cette Alliance, présentée comme un espace de concertation politique et non partisan, se disent lésés et oubliés par l’Etat après « des années de sacrifice et de lutte contre le terrorisme». Pour Aliouat Lahlou, porte-parole de l’Alliance, la non-constitutionnalisation de la résistance des gardes communaux, des Patriotes et autres GLD contre le terrorisme dans cette nouvelle Constitution est « une preuve tangible du mépris de l’Etat vis-à vis de notre résistance contre le terrorisme».

Et d’inviter le président de la République à revoir ce point. « Nous étions le fer de lance de la lutte antiterroriste, aux côtés des autres corps de sécurité. Des milliers d’hommes ont payé de leur vie pour sauver la République, d’autres vivent dans la misère, c’est inacceptable», déclare M. Lahlou, qui souligne que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la feuille de route tracée par cette Alliance visant la mobilisation des gardes communaux et la société civile pour faire aboutir leur principale revendication.

Les animateurs de l’Alliance ont précisé qu’une autre rencontre populaire est prévue demain dans la wilaya de Tizi Ouzou. « Nous ne baisserons pas les bras. Il est de notre droit de réclamer la constitutionnalisation de notre résistance contre le terrorisme. Nous allons investir le terrain pour nous faire entendre», ajoute-t-il.

Notons par ailleurs, qu’une délégation de l’Alliance nationale patriotique a été reçue la semaine dernière par le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), qui a exprimé son soutien quant à la revendication, jugée légitime, des gardes communaux, Patriotes et autres GLD. D’autres formations politiques, à l’image du MDS, ont exprimé leur regret quant au traitement réservé au combat de ces milliers d’hommes dans le cadre de la lutte antiterroriste. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Marches et rassemblements au menu
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair