formats

Marche des contractuels : Alger n’est pas loin !

Publié le 04/04/2016, par dans Non classé.

Plus d’un millier d’enseignants contractuels en marche vers Alger sont arrivés, hier à midi, au chef-lieu de la wilaya de Boumerdès.
Par centaines, ils sont venus de plusieurs wilayas pour se retrouver devant la direction de l’éducation de Boumerdès, où ils ont tenu un sit-in de protestation pendant près de 30 mn. Les protestataires ont brandi des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Ni soumission ni reddition», « L’intégration est un droit» ou « L’intégration est notre but, soyons solidaires». Jusqu’à Boumerdès, les enseignants contractuels ont parcouru plus de 200 km à pied, partant de Béjaïa, passant par Bouira pour rejoindre la wilaya de Boumerdès.

Depuis le début de leur périple, il y a huit jours, les contractuels se sont livrés à un parcours du combattant. Ni la chaleur des jours précédents ni le mauvais temps qui asuivi n’ont infléchi la volonté de ces combattantes et combattants de la dignité. La plupart d’entre eux sont arrivés à Boumerdès épuisés. On compte 60 blessés depuis le début de la marche, pour la plupart des enseignantes ; nombreuses sont celles qui continuent sur des fauteuils roulants. « Cette fois, Alger n’est pas loin. Il ne nous reste qu’une quarantaine de kilomètres pour la rejoindre», dit une enseignante, visiblement épuisée.

Les marcheurs ont passé les nuits de samedi et dimanche dans des lycées des communes de Beni Amrane et Boudouaou, relevant de la wilaya de Boumerdès. Aujourd’hui, ils se dirigeront vers Alger.

Les rumeurs faisant état d’un éventuel empêchement de la marche sur Alger n’ont eu aucun effet sur la volonté des enseignants contractuels. « Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout. Là où ils nous empêcheront, nous entamerons une grève de la faim», ont déclaré des marcheurs.Slimane Zenati, membre du conseil national du Cnapest, apporte le soutien inconditionnel de son syndicat aux contractuels et à leurs revendications. « Ce sont nos camarades, nous les soutiendrons jusqu’au bout. Le président de la République ainsi que le Premier ministre sont interpellés à œuvrer dans le but d’un dénouement de cette question et dans les plus brefs délais», a-t-il déclaré.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Marche des contractuels : Alger n’est pas loin !
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair