formats

Manœuvres autour de l’élection du P/APW de Chlef

Publié le 08/12/2017, par dans Non classé.

L’élection du président de l’APW de Chlef qui devait avoir lieu hier, a été reportée par la wilaya pour la troisième fois consécutive sans tenir compte de l’expiration du délai règlementaire pour l’installation de l’assemblée de l’APW.
Elle a invoqué des « raisons de force majeure» sans préciser lesquelles. Mais pour les partis majoritaires à l’APW, en l’occurrence le RND, le MSP et Front El Moustakbal, ayant fait alliance, ces motifs ne tiennent pas la route. « Rien ne justifie de tels reports, le wali de Chlef veut imposer le candidat FLN et devant la détermination des élus de la majorité à ne pas céder au chantage et aux pressions, il tente par des moyens illégaux un passage en force en faveur du vieux parti.

Or cela, nous ne l’accepterons jamais, quoi qu’il en coûte», a déclaré Mohamed Chenouf, député et président du bureau de wilaya du RND. Et d’ajouter : « Nous n’accepterons pas, non plus, le marchandage des voix et les tentatives de division de nos rangs pour aboutir à leurs fins en violation des règles morales et de neutralité.» Joignant la parole à l’acte, et tout en rejetant les deux reports de l’élection du P/APW — décidés durant la seule journée d’hier par la wilaya— les présidents des bureaux du RND, du MSP et du Front El Moustakbal, et leurs 32 élus n’ont pas quitté l’hémicycle et ont procédé à l’élection, à l’unanimité, de leur candidat.

C’est Mohamed Touil, cadre supérieur dans l’administration douanière, qui a été plébiscité par l’assistance représentant la majorité à l’APW, avec 32 sièges contre 10 pour le FLN et 5 pour le MPA. Dans une intervention, Mohamed Touil a déploré le recours par l’administration à des procédés inqualifiables pour imposer son candidat au mépris de la logique et du bon sens. « Nous sommes aussi des Algériens et des nationalistes qui désirent ardemment contribuer au développement de notre wilaya et au bien-être de sa population.

Je ne comprends pas toutes ces manigances qui tendent à priver la majorité à l’APW de choisir librement son président dans l’intérêt compris de cette institution et de la prospérité de la région», a-t-il dénoncé sous les applaudissements nourris des présents. Nous y reviendrons dans une prochaine édition. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Manœuvres autour de l’élection du P/APW de Chlef
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair