formats

Manel Gharbi et Zied Gharsa en concert à Alger

Publié le 04/06/2018, par dans Non classé.
Manel Gharbi et Zied Gharsa en concert à Alger

ALGER- Le chanteur et compositeur tunisien, Zied Gharsa, et la chanteuse d’opéra et interprète de hawzi, Manel Gharbi, ont animé dimanche soir à Alger un concert de musique andalouse, dédié aux chants malouf rendus devant un public émerveillé.

Accueilli à l’opéra d’Alger Boualem-Bessaih, le spectacle organisé dans le cadre de la tournée en Algérie du chanteur tunisien Zied Gharsa, a attiré un public nombreux venu apprécier le chant malouf, rehaussé par des pièces Nouba rendues à travers des créations prestigieuses inspirées de l’andalou.

A l’entame de cette soirée, Manel Gharbi a gratifié un public conquis de chants hawzi et de parties Nouba (Raml Maya).

Accompagnée par l’Orchestre régional de la musique andalouse d’Alger-centre, dirigé par le maestro Mokdad Zerouk , l’interprète qui joue au piano a rendu plusieurs parties noubas dont « ya mahla itisali » et « ya kawm ma wajadto sabra » .

Par sa voix étoffée et présente, Manel Gharbi a rendu des chants hawzi comme « btat el jafiya anni » et » mersouli yehadetni ala aadra » du poète du hawzi, Boumediene Bensahla.

En deuxième partie de cette soirée qui s’est prolongée jusqu’à une heure tardive de la nuit , Zied Gharsa a enchanté le public algérois par une palette de pièces rendues dans le genre hawzi.

Accompagné par un orchestre sous la baguette du maestro Kamel Mouati aux cotés des virtuoses Dakhla M’barek , Adlène Fergani et Meriem Benallal, le chanteur tunisien a interprété, entre autres pièces, » lemimaé, une chanson très populaire en Tunisie, écrite par le poète tunisien Ali el Ouartnani et « haramto bik nouassi » el « Baraken » de Ali el Ouati et « Rahal » composée par le tunisien Nobli Fadel.

Puisant dans le patrimoine musicale algérien, Zied Gharsa a rendu, sous les applaudissements nourris du public , « Khatem el Ghouzeil », un classique andalous repris par de grands noms de la musique algérienne et « Ya rayah » (Le partant), célèbre chanson du compositeur et interprète de châabi Dahmane el Harachi (1925-1980).

Zied Gharsa se produit en Algérie dans le cadre d’une tournée entamée le 26 mai dernier à la salle Ahmed- Bey de Constantine, avant de sillonner Biskra puis Tlemcen.

Les ministres de la Culture, Azzedine Mihoubi, et de l’Intérieur et des collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui ainsi que l’ambassadeur du Tunisie en Algérie, Abdelmadjid Ferchichi ont assisté à ce concert.


Lire aussi: Le 10e Festival national de la musique andalouse Sanâa s’ouvre à Alger


Issue d’une famille artistique, Manel Gharbi , a baigné depuis sa tendre enfance dans le monde de la musique, en intégrant la Chorale de la maison de jeunes de Ain -Taya.

Passionnée par le piano, son instrument fétiche qu’elle a appris à l’âge de 3 ans, elle fera partie, plus tard, de l’Association de musique andalouse Nouba avec laquelle elle a participé à de nombreux festivals en Algérie et à l’étranger.

Connue également à l’écran comme présentatrice d’émissions culturelles Manel Gharbi, chanteuse d’opéra, a brillé sur plusieurs scènes internationales notamment en Allemagne, France, et au Maroc.

Chanteur et compositeur tunisien, Zied Charsa , lui, s’intéresse au patrimoine musical tunisien et andalou.

Par ses nombreuses créations musicales inspirées du malouf, Gharsa rejoint la prestigieuse école fondée par l’artiste tunisien Khemais Tarnane qui a légué à son disciple Tahar Gharsa, son père, un patrimoine extrêmement riche.

Par sa maîtrise de plusieurs instruments traditionnels et ses performances d’interprétation, Zied Gharsa compte parmi les maîtres de la musique traditionnelle dans la Méditerranée.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Manel Gharbi et Zied Gharsa en concert à Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair