formats

Magistrature : Remaniement partiel

Publié le 08/07/2017, par dans Non classé.

Le président Bouteflika, président du Conseil supérieur de la magistrature, a procédé jeudi 5 juillet à un mouvement partiel dans le corps de la magistrature, portant nomination au titre des présidents de cour, procureurs généraux, présidents des tribunaux administratifs et commissaires d’Etat, a annoncé dans un communiqué la présidence de la République, repris par l’APS.
Première constatation : ce remaniement ne touche pas les présidents de cour des trois grandes villes du pays. En effet, Mokhtar Benharradj, installé le 28 juillet à Alger, garde son poste, de même pour ceux d’Oran et de Annaba. Les principaux changements touchent la cour de Tizi Ouzou et la désignation de Mohamed Haddoud, qui officiait à Sétif et dont la remplaçante est Zoubeida Daoud, qui présidait la cour de Bouira.

Au registre des promotions, notons la nomination de Mohamed Abdelli, procureur général près la cour de Constantine, en qualité de président de la cour de Boumerdès, et celle de Kheira Berriah, commissaire d’Etat près le tribunal administratif de Mostaganem, désignée pour diriger la cour de Relizane, Mahmoud Azzioune, vice-président de la cour de Batna, est nommé président de la cour de M’sila et Mohammed Fahim, président de chambre et vice-président de la cour d’Adrar, désigné président de la cour de Ghardaïa.

Au chapitre des procureurs généraux, seul Aïssa Benkathir garde son poste à Alger. En effet, c’est Abdelkader Mostefaï, procureur général près la cour de Béchar, qu’on a désigné à la cour d’Oran, Miloud Nahnouh, avocat général près la Cour suprême, devient procureur général près la cour de Annaba et Mohamed Benlakhder Benabdallah, en poste à Djelfa, est installé à la cour de Constantine.

Ce mouvement dans le corps de la magistrature intervient alors que de nombreux postes sont sans titulaire depuis le dernier remaniement. C’est le cas de certaines wilayas comme Annaba, sans wali depuis la désignation de Youcef Chorfa au poste de ministre de l’Habitat. Même constatation à Blida depuis la nomination de Abdelkader Bouazgui au ministère de l’Agriculture.

Les wilayas de Tlemcen et d’Oran sont également sans titulaire depuis trois semaines suite aux nominations respectives d’Ahmed Abdelhafid Saci comme ministre du Commerce et Abdelghani Zalene comme ministre des Travaux publics. Reste le cas du ministère du Tourisme, sans titulaire depuis le limogeage rocambolesque de Messaoud Bengoune, 24 heures après sa nomination.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Magistrature : Remaniement partiel
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair