formats

Lutte antiterroriste : 5 terroristes, dont un émir, mis hors d’état de nuire

Publié le 04/10/2017, par dans Non classé.

Sur le CW34 reliant Bourbaâtach à Toudja, dans la daïra d’El Kseur, des convois interminables des forces de l’armée et de la gendarmerie ont quitté hier le terrain de l’opération dans les maquis de la région de Tardamt, qui s’est soldée par l’élimination, jeudi et dimanche, de cinq terroristes, dont un émir.
La route est tellement étroite que les rares automobilistes qui ont emprunté ces chemins sinueux et exigus, trois jours après le ratissage de l’ANP dans la région, immobilisent leurs véhicules pour permettre aux colonnes de camions, de bus et de 4×4 militaires de passer à vive allure. Au niveau des carrefours qui desservent les villages et hameaux de la commune de Toudja et d’El Kseur, notamment ceux qui mènent vers Ait Smail, Ibarissen, Timririn, Oued Dass et Tardamt entre autres, des points de contrôle militaire sont installés pour la circonstance, avons-nous constaté sur place.

« Nous étions surpris, avec mon ami, dimanche soir, lorsque nous sommes tombés nez à nez avec les militaires au niveau de l’un des barrages installés à l’occasion. Ce n’est que le lendemain que j’ai su qu’ils étaient en ratissage et que des terroristes ont été abattus… Il faut dire que cette zone a toujours été paisible», dit un ouvrier rencontré devant un chantier, sur la route d’Ibarissen.

Son ami, qui avait l’air méfiant, lance : « Ce que nous savons, nous l’avons lu dans la presse, comme tout le monde.» Laissons tranquille ces paisibles villageois qui ont rarement vécu une telle descente de l’armée près de chez eux, mais qui se rendent compte que des terroristes avaient écumé leurs champs le temps d’un week-end. Le dernier attentat terroriste qui a eu lieu dans la région, plus précisément, entre Toudja et Beni Ksila, remonte à 2004. Sept gendarmes ont été lâchement assassinés.

Depuis, l’ANP a renforcé sa présence dans la région, ce qui a permis de mieux appréhender le mouvement des islamistes armés. En effet, de jeudi à dimanche, les forces combinées de l’ANP ont engagé une opération de ratissage et de recherche dans les denses maquis d’El Kseur et de Toudja relevant de la 5e Région militaire, suite à des renseignements faisant état du passage d’un groupe terroriste. Jeudi, le ministère de la Défense nationale (MDN) fait part de la neutralisation d’un premier islamiste armé.

Le criminel a été identifié quatre jours plus tard, selon une source hospitalière. Il s’agit, selon le MDN, de H. S., alias Abou Ibrahim, qui avait rejoint le maquis au milieu des années 2000. Depuis vendredi, le détachement de l’armée présent sur les lieux a été renforcé par de nouvelles troupes afin d’accélérer les recherches. Plusieurs centaines de militaire de l’infanterie sont venus pour appuyer leurs collègues qui ont engagé la traque depuis jeudi.

La progression des fantassins dans les maquis a permis d’encercler un groupe de quatre terroriste avant de les mettre hors d’état de nuire. Ce qui porte le nombre des islamistes armés tués à cinq. D’après des informations recoupées, un émir de l’ex-GSPC, originaire de Bouira, aurait été abattu lors de la même opération que le MDN qualifie de « d’opération qualitative». Le criminel, âgé d’une quarantaine d’années avait été activement recherché dans sa région, ce qui l’avait contraint à se replier dans la région de Béjaïa afin de desserrer l’étau sur lui et ses acolytes.

Selon les mêmes sources hospitalières, les cadavres des terroristes ont été acheminés vers la morgue de l’hôpital Khelil Amrane, puis, transférées vers celle de l’hôpital Frantz Fanon de la même ville, où ils se trouvent depuis la fin de ce coup de filet. Pour rappel, les militaires ont mis la main sur une quantité d’armes à feu : cinq fusil d’assaut de type kalachnikov, munis chacun de trois chargeurs garnis. Cette opération, a indiqué le MDN, « confirme les efforts de l’ANP dans la poursuite de ces criminels et leur élimination à travers tout le territoire national», a souligné le communiqué du MDN. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Lutte antiterroriste : 5 terroristes, dont un émir, mis hors d’état de nuire
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair