formats

«L’université ne doit pas être partisane»

Publié le 06/03/2016, par dans Non classé.

Les étudiants ne doivent pas bloquer l’université car, il y a d’autres moyens pour se faire entendre.
L’université est, certes, politisée et constitue un espace de débat politique objectif, mais elle ne doit pas être partisane», a déclaré, hier, Tahar Hadjar, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, lors d’une visite de travail et d’inspection effectuée dans la wilaya de Tizi Ouzou. Le représentant du gouvernement a estimé, dans le même contexte, que les revendications de la communauté estudiantine concordent avec la demande de leurs besoins. « Je sais que, chaque année, il y a des perturbations d’ordre pédagogique et social, mais fermer l’université est une violence qui sort de la réglementation», a-t-il ajouté, allusion faite, entre autres, aux étudiants de la faculté des sciences économiques, de gestion et des sciences commerciales qui bloquent leur faculté depuis plus de deux semaines.

« La force n’engendre que la force», a-t-il laissé entendre lors d’un point de pressé tenu à la fin de son déplacement à Tizi Ouzou. M. Hadjar a plaidé aussi pour l’ouverture du dialogue entre les différentes composantes de l’université. « Le dialogue avec les syndicats et les associations estudiantines règle beaucoup de problèmes», a-t-il indiqué.

Evoquant l’insécurité aussi bien dans les campus qu’au niveau des cités universitaires, le ministre a souligné que son département a élaboré un programme de formation obligatoire pour les agents de sécurité. Par ailleurs, sur le plan réalisation, M. Hadjar a précisé que 99 000 nouvelles places pédagogiques seront livrées, à l’échelle nationale, avant la rentrée prochaine. Pour revenir à sa visite dans la wilaya de Tizi Ouzou, notons que le ministre s’est rendu à Tamda où il a inspecté les chantiers de nouveaux blocs pédagogiques et de nouvelles résidences universitaires. Il s’est entretenu également avec les représentants de la Coordination locale des étudiants, ceux du Cnesto et du Snapap qui avaient, la veille, demandé, dans un courrier adressé au wali, à être officiellement reçus par le ministre dans le cadre de cette visite. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «L’université ne doit pas être partisane»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair