formats

Louisa Hanoune SG du PT : «Da L’Hocine, notre patrimoine à tous»

Publié le 24/12/2015, par dans Non classé.

Je voudrais saluer la mémoire du très grand militant qu’il a été durant toute sa vie. D’abord pour l’indépendance de notre pays avec tous les sacrifices qu’il a dû lui aussi consentir sans jamais fléchir.
Et je m’incline devant ce grand militant qui a considéré que le parachèvement de la Révolution exigeait l’avènement de la souveraineté du peuple et de la démocratie. Raison pour laquelle immédiatement après l’indépendance, il s’est engagé dans cette voie, bravant toutes les difficultés. Personnellement, je l’ai rencontré à Paris en 1986, il était en exil, qu’il a toujours porté comme on porte une croix, mais cela ne l’a jamais empêché de poursuivre le combat. Il avait toujours cette capacité de s’ouvrir aux autres.

Après les événements d’Octobre 1988, bien évidemment, j’ai été parmi les milliers de citoyens qui sont allés l’accueillir à son retour. Un retour qui avait marqué un tournant positif dans l’histoire de notre pays. Je suis allée à son meeting de la salle Harcha, et il avait demandé à ce que je monte pour prendre la parole. Immédiatement, nous avons engagé une plateforme commune sur des questions cruciales, à savoir l’Assemblée constituante, toutes les questions liées à la démocratie, la souveraineté nationale et notre position commune aux pillages étrangers par la dette extérieure.

Et ce n’était pas un hasard, quand notre pays a sombré dans la tragédie nationale, si nos combats se sont rejoints dans la lutte pour la paix et pour faire cesser l’effusion de sang afin que soient rétablies les conditions pour que le peuple algérien puisse exercer son libre arbitre à travers des élections libres et démocratiques. Nous nous sommes revus plusieurs fois à Genève et à Paris pour avoir des échanges su la situation.

Et lorsqu’il est rentré au pays en 1999, pour la présidentielle, nous avions repris langue et nous nous sommes rencontrés plusieurs fois sur le terrain des luttes pour de vraies élections, alors que déjà nous poursuivions la coordination dans la lutte pour la paix à l’intérieur du pays au sein de l’Assemblée.

Je garde de lui l’image d’un homme très affable qui, quelles que soient les circonstances, gardait espoir et toute sa combativité. Le président de la République doit prendre la responsabilité pour son rapatriement en reconnaissance de tout ce qu’il a donné pour le pays. Il faudra un deuil national, c’est grand personnage qui a marqué l’histoire de notre Révolution et même avant. Il a été de tous les combats. Je présente mes condoléances à sa famille, aux militants du FFS et aussi à tout le peuple algérien. Da L’Hocine est notre patrimoine à nous tous.» Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Louisa Hanoune SG du PT : «Da L’Hocine, notre patrimoine à tous»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair