formats

Louisa Hanoune à Tébessa : «Nous sommes tous El Khabar !»

Publié le 07/05/2016, par dans Non classé.

Louisa Hanoune, présidente du Parti des travailleurs (PT), a repris son bâton de pèlerin pour aller à la rencontre des Algériens à travers le pays et expliquer ses positions par rapport aux développements sur la scène politique nationale.
Hier, elle était à Tébessa où elle a saisi l’occasion pour commémorer la Fête des travailleurs et celle de la liberté de la presse, à sa façon. « Cette année, la Journée mondiale des travailleurs et celle de la liberté d’expression ont été célébrées en Algérie dans l’amertume et la frustration», a-t-elle déclaré, dénonçant à l’occasion la politique des deux poids deux mesures, dans ce qui est qualifié désormais affaire El Khabar. « Le Parti des travailleurs est opposé à la politique des deux poids deux mesures exercée par le régime en place qui ne cesse de resserrer l’étau autour de certains titres pour les faire disparaître, entre autres, El Khabar qui représente une icône dans le domaine de l’information en Algérie», s’est indignée celle qu’on surnomme la « dame de fer».

Le groupe El Khabar, qui vient d’être cédé par les actionnaires à l’homme d’affaires Issad Rebrab, est en effet entré en conflit avec le pouvoir, depuis que le ministre de la Communication, Hamid Grine, a introduit une action en justice pour annuler la vente. La crise née de ce bras de fer risque, selon des responsables du groupe, de coûter la fermeture du journal et de la chaîne KBC. « Faire disparaître El Khabar est un deuxième assassinat de Omar Ouartilane. Oui, je le dis, je suis El Khabar, vous êtes El khabar, nous sommes tous El Khabar», a ajouté Mme Hanoune, sous les applaudissements nourris et les youyous, expression de solidarité à l’égard du média.

La trahison de Khelil

Dans un autre registre, et devant les partisans et sympathisants du PT réunis hier à la salle Maghreb, au centre-ville de Tébessa, Louisa Hanoune a fait savoir que le choix du 6 mai pour visiter cette région minière n’était pas fortuit car, a-t-elle rappelé, c’est à cette même date en 1966 que l’Algérie avait nationalisé le secteur des mines. A l’occasion, elle a aussi fustigé, dans son intervention, la mauvaise gestion des ressources minières et énergétiques par Chakib Khelil, confirmant ses positions critiques adoptées depuis des mois à l’égard des hommes du Président.

« Chakib Khelil a trahi la Révolution en dénationalisant le secteur minier en 2002. Aujourd’hui et bien qu’il soit poursuivi en justice, et avec la complicité du régime en place, il fait sa tournée en toute impunité des zaouïas et des lieux de culte ; c’est de la provocation !» a-t-elle affirmé. Elle a assuré, en outre, que la loi sur les mines, adoptée en 2012, représente une renationalisation du secteur, une autre bataille gagnée, selon l’hôte de Tébessa, grâce aux efforts consentis par les syndicats et le Parti des travailleurs. Avant de clore son intervention, la présidente du PT a appelé l’assistance à résister à toute tentative de partition du pays.

Sans doute voit-elle pointer, comme beaucoup d’autres, les signes de jours sombres pour le pays. Mme Hanoune sera aujourd’hui à Sétif, où elle animera un meeting populaire. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Louisa Hanoune à Tébessa : «Nous sommes tous El Khabar !»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair