formats

L’intersyndicale maintient la pression

Publié le 03/04/2017, par dans Non classé.

L’intersyndicale regroupant une dizaine de formations syndicales a décidé d’une marche nationale le 1 er mai à Béjaïa pour exiger la suppression de la loi sur la retraite, l’association des syndicats dans la confection du nouveau code du travail, ainsi que des mesures de protection du pouvoir d’achat fortement éprouvé avec les mesures d’austérité « en l’absence d’un vrai plan anticrise».

Réunis avant-hier, au siège du Conseil des enseignants des lycées d’Algérie, les délégués de l’intersyndicale ont, en plus de cette marche, maintenu la date du 8 avril pour l’organisation d’une journée d’information sur le projet d’amendement du code du travail, dont une mouture a été remise aux syndicats autonomes à titre de consultation. Les syndicats autonomes ont, faut-il le souligner, soumis la mouture du gouvernement à leurs bases respectives, en vue d’une critique détaillée du document. « L’objectif est d’aboutir à une copie englobant les propositions d’amendements émanant de toutes ces organisations syndicales et d’en présenter une mouture commune au gouvernement», souligne Idir Achour, secrétaire général du Conseil des enseignants des lycées d’Algérie. Des experts en législation du travail et d’autres spécialistes ont été consultés en vue de peaufiner une copie qui prenne en considération toutes les données et préserve en même temps les intérêts des travailleurs, souligne le même syndicaliste. Ce sera à l’issue de la journée d’étude que les propositions et les réserves de l’intersyndicale seront connues.

Les réunions ministère du Travail–-syndicats seront également le cadre officiel pour présenter les propositions de l’intersyndicale, « qui rejettera certainement toutes les mesures en défaveur des travailleurs et qui représentent une menace pour leurs acquis syndicaux».
L’intersyndicale maintient son appel à la suppression de la loi sur la retraite.

Dans le communiqué diffusé à l’issue de la réunion suscitée, les délégués syndicaux saluent « l’engouement suscité» par l’opération de collecte des signatures dans le cadre d’une pétition, auprès du Conseil constitutionnel, contre la loi sur la retraite en vigueur depuis le début de l’année en cours. L’intersyndicale s’engage, lit-on dans le même communiqué, à poursuivre le processus de la suppression de la loi sur la retraite qui est « anticonstitutionnelle».
Pour rappel, l’intersyndicale mène un mouvement de protestation pacifique depuis l’annonce de la révision de la loi sur la retraite l’été dernier. Des manifestations, des rassemblements et des journées de grève ont été organisés pour exiger la suppression des nouvelles mesures consistant notamment en la suppression de la retraite anticipée.

L’intersyndicale se mobilise également contre les mesures d’austérité, décidées dans le cadre de la loi de finances en vigueur, qui mettent le pouvoir d’achat des travailleurs à rude épreuve.
L’avant-projet de loi portant amendement du code du travail, ainsi que la révision de plusieurs dispositions liées à l’organisation des activités syndicales représente un autre front sur lequel s’engage l’intersyndicale. Ce projet d’amendement est considéré comme « un recul sur les acquis des travailleurs», et comme étant confectionné « sur mesure» pour « favoriser le patronat».
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’intersyndicale maintient la pression
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair