formats

Libération du général Benhadid : Le PT se félicite et espère son élargissement

Publié le 13/07/2016, par dans Non classé.

Le Parti des travailleurs, dirigé par Louisa Hanoune, a soufflé un grand ouf après la libération du général Benhadid, en détention provisoire depuis dix mois, et ce, suite à la requalification, par le juge, des éléments du dossier rendant sa détention illégale.
La formation de Mme Hanoune se félicite de cette décision, certes tardive, alors que le dernier arrêt du juge vient confirmer que l’emprisonnement du général Benhadid est infondé d’autant qu’il est très malade. Le secrétariat du bureau politique du PT espère que ce dénouement positif soit élargi aux autres officiers supérieurs poursuivis, qu’ils soient incarcérés ou en liberté, car il y va de l’honneur de l’ANP et donc de la crédibilité de l’Etat.

Le PT ne perd pas espoir et souhaite que la libération du général Benhadid annonce une détente politique par le bannissement de l’arbitraire et de l’injustice et la confirmation du respect des droits démocratiques tels qu’énoncés dans la Constitution. Ne pouvant faire l’impasse sur l’arrestation injustifiée des responsables et animateurs de la chaîne de télévision KBC, le PT considère que rien, du point de vue de la loi, ne justifiait l’arrestation ni ne saurait motiver le maintien en prison des responsables de KBC, Mehdi Benaïssa et Hartouf Ryad, pour « délit de presse» alors que la Constitution l’a aboli, et de Nora Nedjaï, artiste et sous-directrice au ministère de la Culture. Et de dénoncer la décision de fin de fonction de cette dernière, signée par le premier responsable du département de la Culture.

« Pour nous, cette décision est illégale car nous considérons que la procédure judiciaire est toujours en cours, alors qu’en réalité elle n’a pas commis une faute professionnelle», tranche le PT. Le parti de Louisa Hanoune est convaincu que cette décision infâme et honteuse de licenciement de Mme Nedjaï et les atteintes répétées aux libertés en violation de la Constitution sont un facteur supplémentaire d’aggravation de la crise sans précédent qui secoue notre pays et lamine davantage son immunité déjà fragilisée. Encore une fois, le PT s’adresse, à l’occasion de ce 54e anniversaire de l’indépendance, au président Bouteflika pour qu’il ordonne l’arrêt de cette dérive indigne de notre pays, du sacrifice de nos martyrs et de la Révolution algérienne. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Libération du général Benhadid : Le PT se félicite et espère son élargissement
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair