formats

L’exposition collective « L’artiste dans la préservation de la mémoire » inaugurée à Alger

Publié le 29/08/2019, par dans Non classé.
L'exposition collective

ALGER- Une exposition collective d’artistes peintres et de calligraphes en provenance de plusieurs villes du pays, regroupant une vingtaine d’oeuvres orientalistes, des paysages, des enluminures et des calligraphies arabes, a été inaugurée mercredi à Alger.

Organisée par l’association « Mechâal Echahid », cette exposition qui se tient à l’espace « Art et mémoire » de la forêt de Bainem à Alger vise à mettre en avant le rôle de l’artiste dans la « préservation de la mémoire historique », indiquent les organisateurs.

Plusieurs artistes proposent au public des œuvres de calligraphie reproduisant souvent des versets du coran encadrés de fines enluminures majoritairement inspirées de motifs végétaux. Certaines de ces pièces sont réalisées sur un support de céramique.

Une dizaine d’artistes peintres exposant leurs travaux dans cette salle proposent dans des aquarelles et huiles sur toiles des paysages de certaines villes et oasis du sud du pays comme la Vallée du Mzab et ksar de Beni Isguen (Ghardaïa) en plus de reproduction des ruelles et bâtisses de la Casbah d’Alger.


ALGER- Une exposition collective d’artistes peintres et de calligraphes en provenance de plusieurs villes du pays, regroupant une vingtaine d’oeuvres orientalistes, des paysages, des enluminures et des calligraphies arabes, a été inaugurée mercredi à Alger.

Organisée par l’association « Mechâal Echahid », cette exposition qui se tient à l’espace « Art et mémoire » de la forêt de Bainem à Alger vise à mettre en avant le rôle de l’artiste dans la « préservation de la mémoire historique », indiquent les organisateurs.

Plusieurs artistes proposent au public des œuvres de calligraphie reproduisant souvent des versets du coran encadrés de fines enluminures majoritairement inspirées de motifs végétaux. Certaines de ces pièces sont réalisées sur un support de céramique.

Une dizaine d’artistes peintres exposant leurs travaux dans cette salle proposent dans des aquarelles et huiles sur toiles des paysages de certaines villes et oasis du sud du pays comme la Vallée du Mzab et ksar de Beni Isguen (Ghardaïa) en plus de reproduction des ruelles et bâtisses de la Casbah d’Alger.


Lire aussi : Tlemcen : Lalla Setti abrite une exposition d’artisanat


Quelques artistes ont également reproduit leurs travaux sur des supports en céramique blanche favorisant des techniques de peinture qui donnent du relief aux œuvres.

Installée dans un lieu de villégiature très prisé de la capitale cette exposition est ouverte au public jusqu’au 15 septembre prochain.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’exposition collective « L’artiste dans la préservation de la mémoire » inaugurée à Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair