formats

L’Europe traque les Algériens Abou Al Djoud Al Almani et Abou Zakaria Al Mouhadjer

Publié le 12/02/2016, par dans Non classé.

Info El Watan Week-end. Après les arrestations d’Algériens suspectés d’appartenir à l’organisation Etat islamique, jeudi dernier à Attendorn (à 80 km de Cologne) et à Berlin, l’Allemagne recherche toujours deux autres suspects algériens dont El Watan Week-end s’est procuré les alias.
Le premier se fait appeler Abou Al Djoud Al Almani (l’Allemand) – son vrai nom n’a pas été divulgué pour les besoins de l’enquête. « L’Allemagne n’est pas le seul pays à le rechercher, affirme une source sécuritaire algérienne. La France, l’Italie et la Belgique sont aussi sur ses traces, on le soupçonne d’être un des chefs des réseaux de recrutement de l’EI en Europe vers la Libye et la Syrie.» Originaire de Meghila, dans la wilaya de Tiaret, il se trouverait, toujours selon les services de renseignements, en Libye. « Abou Al Djoud a pu s’exfiltrer d’Allemagne via la France et l’Espagne puis vers le Maroc. Alors qu’il était sous la surveillance des Allemands, il aurait tout de même réussi à s’enfuir.

Pourtant son passeport original et son vrai nom sont connus auprès de dix pays de l’Europe et de l’Afrique du Nord !» L’hypothèse la plus probable est qu’il ait réussi à arriver en Libye en empruntant les voies de l’immigration illégale à contresens, en traversant la frontière, pourtant fermée, entre le Maroc et l’Algérie grâce à des réseaux d’immigration clandestine. A travers les pistes sahariennes, en passant par Illizi, il serait repassé en Libye. Alger attend un retour des données américaines sur l’EI en Libye. Un départ vers la Syrie n’est pas non plus à exclure, même si les anciennes « routes» via l’Europe de l’Est et la Turquie sont devenues dangereuses pour les djihadistes de l’EI.

Alertes

Toujours selon des sources sécuritaires algériennes, un deuxième Algérien est aussi recherché par les Allemands et les Algériens : il s’agit d’Abou Zakaria Al Mouhadjer, né à Blida. Jeudi dernier, la police allemande avait annoncé trois arrestations : un couple d’Algériens vivant dans un centre de réfugiés, dont l’époux aurait été formé aux armes en Syrie. Un autre Algérien a été arrêté à Berlin, il est accusé d’avoir confectionné de faux papiers.

Selon nos informations, il s’agirait de Abbas Alitouche. « Il est reproché aux suspects d’avoir potentiellement préparé une attaque à Berlin», avait déclaré Martin Steltner (parquet berlinois). L’un des Algériens aurait eu des contacts avec la mouvance islamiste belge et s’est rendu au moins une fois ces dernières semaines dans le quartier de Molenbeek, à Bruxelles, d’où sont originaires des auteurs des attentats du 13 novembre en France. A Berlin, depuis le début de l’année, des alertes aux attentats signés Etat islamique (EI) sont signalées à travers l’Allemagne.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’Europe traque les Algériens Abou Al Djoud Al Almani et Abou Zakaria Al Mouhadjer
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair