formats

L’essentiel de la semaine

Publié le 01/04/2016, par dans Non classé.

Samedi

Les médias qui avaient affirmé que Ferhat Mhenni avait déclaré qu’il allait légaliser le mariage homosexuel en Kabylie ont été démentis par ce dernier. Le suspense n’a finalement pas duré bien longtemps. Les homosexuels algériens qui ont plié bagage pour s’installer en Kabylie ont fait demi-tour. Par ailleurs, Louisa Hanoune, présidente du PT, a été élue pour un 5e mandat et a déjoué la tentative de redressement orchestré contre elle. « C’est un score difficile à battre», aurait dit Bouteflika.

Dimanche

Enseignants vacataires sont en colère. Les policiers l’étaient aussi. Ces derniers les ont accueillis avec des bus devant le siège du MDS, où ils ont passé la nuit. Direction Kharrouba avant de les obliger de regagner leurs wilayas. « Alger pour les Algérois», a déclaré le général Hamel. Mais ils n’ont pas abdiqué ; les enseignants ont décidé d’envahir Alger à partir de Béjaïa. Les citoyens ont été solidaires tout au long du voyage, mais pas les policiers qui les ont tabassés à Bouira.

Lundi

Le match nul qu’a fait l’Algérie face à l’Ethiopie a failli engendrer une augmentation du prix du baril. Les spécialistes qui ne veulent plus de Gourcuff ont exprimé leur désarroi. « Gourcuff n’aime pas le couscous», ont-ils accusé. C’est la saison des exclusions. Même Saadani veut revoir l’effectif du clan présidentiel. Il souhaite ne plus revoir Ouyahia qui s’expose trop avec son costume de président. Entre-temps, les enseignants vacataires résistent. Certains ont même marché avec leur famille.

Mardi

Un Egyptien, muni d’un faux gilet explosif, a détourné un avion et obligé les pilotes à atterrir à Chypre, tout çà pour revoir sa dulcinée. Ce qui serait intéressant, c’est de savoir si sa copine ferait la même chose pour le revoir en prison en Egypte. L’histoire a connu un rebondissement quand un Ecossais s’est pris en photo avec l’amoureux. Il est vrai que l’amour rend aveugle, mais pas au point d’oublier qu’on a Al Sissi comme président.

Mercredi.

Oups. Le congrès de l' »opposition» s’est transformé en une réunion. Les « Aïcha El Bouassate» ont manqué à l’appel. Guichet fermé du côté du FLN qui, lui, est resté fidèle à la tradition. Comme dans les cabarets, ça commence par une fête et ça se termine par une bagarre. Saadani a été bousculé, mais Chakib Khelil, lui, a failli être jugé en public. Les jeunes qui l’ont reconnu à bord de sa Clio auraient tenté de le lyncher. Comme quoi on peut fuir la justice de son pays, mais pas la colère de son peuple.

Jeudi

Ni les prix flambants, ni la chaleur, ni même les fatwas wahhabites contestées de par le monde n’ont dissuadé nos pèlerins à partir à La Mecque. L’histoire n’intéresse personne, l’important est de savoir si Gourcuff reste ou non. Les joueurs de l’EN ont refusé son départ. Le gouvernement Sellal signera-t-il le sien ? Nekkaz, qui a mis un milliard de centimes pour celui qui lui prouve l’implication de Chakib, ne le pense pas. « Le peuple n’aura pas la même attitude des joueurs de l’EN», a-t-il assuré. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’essentiel de la semaine
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair