formats

Les zaouïas ne veulent pas de Chakib Khelil

Publié le 12/04/2016, par dans Non classé.

Des habitants d’El Bayadh ont dissuadé la zaouia de Labiodh Sidi Cheikh de recevoir l’ex-ministre de l’Energie pour lui donner sa « bénédiction».
Les zaouïas qui souhaitent recevoir Chakib Khelil sont de plus en plus contestées. Après avoir choisi la zaouïa El Merzouguia pour marquer sa première réapparition médiatique après son retour en Algérie, le 17 mars dernier, Chakib Khelil aurait été pressenti du côté de la zaouïa centrale Chikhiya à Labiodh Sidi Cheikh au sud d’El Bayadh.

Selon des sources locales, des responsables politiques auraient voulu inviter Chakib Khelil à assister au 152e anniversaire de la bataille menée dans cette région contre le colonialisme français, une cérémonie organisée par la zaouïa le 8 avril. Dès lors, des habitants ont rencontré les responsables de ladite zaouïa afin de leur faire part de leur refus catégorique de recevoir l’ex-ministre dans leur région. Une action qui à elle seule, selon eux, a empêché la visite de l’ex-ministre à Labiodh Sidi Cheikh. « Nous ne voulions pas de Chakib Khelil dans notre région», s’emporte Mohamed Boudiaf, l’un des contestataires, joint par téléphone.

Hormis les habitants, personne ne confirme la programmation de cette visite. Contacté, le fils du cheikh de cette zaouïa, Abbas Sidi Al Cheikh, nie avoir connaissance du sujet. « Notre zaouïa est loin de faire de la politique. Personne ne nous a proposé la visite de l’ex-ministre de l’Energie», assure-t-il. Les habitants de Labiodh expliquent que si la zaouïa nie les faits, ce n’est que parce qu’elle appartient à l’Association algérienne des zaouïas et la culture soufie, qui refuse ce genre de pratiques.

Le président de cette association basée à Tizi Ouzou, cheikh Noureddine Mechouet, indigné, affirme à El Watan qu’aucune de ses zaouïas « n’acceptera de recevoir Chakib Khelil». « Nous ne sommes pas des chakibistes, nous sommes des rahmanites, précise-t-il. Je ne trouve même pas les mots pour qualifier la zaouïa qui l’a reçu (El Merzouaguia de Djelfa). Je suis mal placé pour faire le procès de Chakib Khelil, mais le recevoir dans une zaouïa avec la bénédiction du ministère des Affaires religieuses, c’est juste inadmissible.» Et au cheikh d’ajouter : « La zaouïa El Merzouguia ne peut être rahmanite car elle appartient au FLN. Notre tarîqat est loin de ces pratiques folkloriques. Nous avons une mission bien précise à laquelle nous nous adonnons comme l’ont fait nous aïeux.»

Pour rappel, le président de l’Organisation nationale des zaouïas, Abdelkader Bessine, le fils de cheikh Rabah, responsable de la zaouïa d’El Merzouguia qui a accueilli Chakib Khelil, avait affirmé précédemment à El Watan Week-end que l’ex-ministre n’a fait que répondre à leur invitation. « C’est nous qui avons tout organisé et qui sommes allés le chercher chez lui à Hydra», confie Abdelkader Bessine. Pourquoi Chakib Khelil recourt-il aux zaouïas ? Sidi Belkhir de la zaouïa Medjdoubiya de Naâma explique : « Chakib Khelil veut gagner la bénédiction des zaouïas qui jouissent d’une assise importante dans nos régions. Je pense qu’il essaye aussi de se faire, à travers cette tournée, une idée de son image.»

Cheikh Noureddine Mechouet affirme que seule son association, présente dans plus de 14 wilayas, est agréée par l’Etat. « Abdelkader Bessine n’a aucune organisation agréée. Si on était dans un Etat qui se respecte, on l’aurait attaqué pour usurpation de fonction», s’indigne-t-il, affirmant que Chakib Khelil pourrait être reçu prochainement par une zaouïa de Mascara. D’autres l’annonce déjà dans le Touat à Adrar.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les zaouïas ne veulent pas de Chakib Khelil
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair