formats

Les versements ont chuté de plus de 80%

Publié le 25/01/2016, par dans Non classé.

Les versements au Fonds de régulation des recettes (FRR) ont chuté de plus de 80% durant les 10 premiers mois de l’année 2015 en s’établissant à 255,95 milliards de dinars contre 1307,36 durant la même période de 2014, a annoncé hier le ministère des Finances, cité par l’APS.
Quant aux prélèvements opérés à partir de ce Fonds, destinés à financer le déficit du Trésor public, ils ont atteint 1850 milliards entre janvier et octobre 2015 contre 2965,67 durant la même période de 2014. A rappeler que les avoirs du FRR — un fonds alimenté de l’écart entre la fiscalité pétrolière effectivement recouvrée et celle budgétisée sur la base de 37 dollars/baril — étaient de 4488,2 milliards à fin 2014.

Durant les années précédentes, lorsque le baril de brut valait 100 dollars et plus, le FRR était alimenté dès les mois d’avril-mai de chaque année, alors qu’en 2015, en raison de la chute drastique des cours pétroliers, le Fonds n’avait commencé à être alimenté qu’à partir de septembre dernier, a précisé la même source. Ce qui signifie que le FRR n’a enregistré aucune plus-value entre janvier et fin août 2015, alors que les prélèvements ont continué à être opérés.

La fiscalité pétrolière recouvrée durant les dix premiers mois de 2015 a totalisé 1978,9 milliards contre 2885 durant la même période de 2014, soit une baisse de 31,4% en un an. La fiscalité budgétisée dans la loi de finances complémentaire 2015 a été de 1722,94 milliards. Quant aux recouvrements de la fiscalité ordinaire, ils ont atteint 1897,65 milliards durant les dix premiers mois de 2015 contre 1720,63 sur la même période en 2014 (+10,3%).

Les recettes budgétaires effectives ont totalisé 4030,19 milliards de dinars durant la même période, contre des dépenses budgétaires de 6244, soit un déficit global du Trésor de 2338,83 milliards, financé essentiellement à partir du FRR (contre un déficit de 2264,55 milliards durant la même période en 2014). A noter que la moyenne annuelle des prix du brut algérien, Sahara blend, est passée à 52,79 dollars en 2015 contre 99,68 en 2014, en chute de 47% sur un an. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les versements ont chuté de plus de 80%
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair