formats

« Les secrets d’Alger », une émission sur l’histoire d’Alger diffusée sur France 24

Publié le 27/04/2018, par dans Non classé.

ALGER – Le premier épisode d’une série-documentaire intitulée « Les secrets d’Alger », consacrée à la ville d’Alger, revisitée à travers un prisme culturel et historique, a été diffusé vendredi sur la chaîne de télévision française France 24 en langue arabe.

Réalisée et présentée par la journaliste libanaise,Tatiana Khoury, « Les secrets d’Alger » revisite l’histoire de l’ancienne Icosium dans un récit historique, nourri d’images réelles d’autres photos d’archives.

Le numéro, le premier d’une série d’émissions programmées, remonte au début du XVIe siècle à l’époque où Alger était sous occupation ottomane. Soutenue par un récit sur les dates phares qui ont marqué cette ville millénaire à l’époque ottomane, l’émission déroulée sur fond musical évocateur, se construit comme une passerelle, à la rencontre du passé et du présent à travers des images (animées) du passé lointain de la médina et des paysages et scènes de vie quotidienne.

Le reportage fait halte au début XIXe siècle, une nouvelle page de l’histoire de l’Algérie qui s’ouvre avec le débarquement des forces coloniales françaises le 14 juin 1830 à Sidi Fredj (ouest d’Alger).

La caméra de Tatiana Khoury s’est posée également à la Grotte de Cervantès située à Belcourt où s’était réfugié le romancier espagnol Miguel De Cervantès (1547-1616), et qui a vécu plusieurs années à Alger après sa captivité en 1575. Un passage qui aura une grande influence sur son œuvre « Don Quichotte », un des romans les plus importants de la littérature espagnole et mondiale.

L’émission s’est également intéressée au canon légendaire « Baba Merzoug », une pièce d’artillerie longue de plus de 6 mètres et pesant 12 tonnes, conçue entre 1536 et 1542 dans une fonderie algéroise.

Sa portée de 4,8 km donnait à l’époque à Alger sa réputation de citadelle imprenable « El mahroussa ». A la conquête de l’Algérie par l’armée française en 1830, Baba Merzoug, baptisé « La Consulaire », a été transporté à Brest (nord de la France) et, depuis, exposé au Port de cette ville.

Plus loin à l’ouest, le reportage fait halte à Tipasa où se trouve le tombeau Mausolée royal de Maurétanie, surnommé « Kbar Erroumia » (Tombeau de la Chrétienne), un monument de l’époque numide classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. A ce sujet, la journaliste et productrice de l’émission donne parole à Sabah Ferdi, directrice de recherches au Centre national de recherche en archéologie (Cnra), qui a expliqué que le monument avait été construit au début du Ier siècle avant J.C.

D’autres sujets consacrés à la richesse et la diversité de la culture algérienne ainsi que des figures de la Révolution, répartis sur quatre numéros, seront diffusés prochainement, a annoncé Tatiana Khoury, citée par des médias.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé « Les secrets d’Alger », une émission sur l’histoire d’Alger diffusée sur France 24
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair