formats

Les révélations du tueur de Taghzout (Bouira)

Publié le 24/06/2017, par dans Non classé.

 » Je n’ai pas regretté d’avoir tué mon frère, ni encore ma belle-sœur, par contre, j’ai des regrets d’avoir assassiné ma nièce ». Ce sont là, les mots lâchés par l’auteur présumé du quadruple crime de Thizougher dans la commune de Taghzout ( Bouira), au lendemain de son arrestation par les gendarmes, après 11 jours de cavale.
Animant ce samedi, une conférence de presse traitant des circonstances de l’arrestation du présumé assassin de quatre membres de sa famille, le Lieutenant- Colonel, chef du groupement de la gendarmerie nationale de Bouira, Mahdjoubi Areibi Kamel, a déclaré que B.Amar, 63 ans, a été arrêté mercredi dernier, vers 15h, dans la localité de Maâdhi sur les hauteurs de la commune de Taghzout. L’homme a été retrouvé faible, mais conscient.  » L’auteur de ce crime n’a pas fait usage de son fusil de chasse. C’est son fils aîné qui a été chargé des discutions incitant son père à se rendre aux services de sécurité », a déclaré le conférencier en rappelant au passage que plusieurs unités de la gendarmerie ont été mobilisées dans le cadre de cette opération qui a duré onze jours. Plus de 250 hommes, des hélicoptères, une brigade sino technique, des éléments de recherche et d’investigation, des éléments du groupe d’intervention rapide (GIR) et chiens pisteur, ont été ainsi déployés dans le cadre de cette opération touchant les monts de Taghzout.  » Le dispositif sécuritaire mis en place n’a jamais été levé depuis l’annonce du premier crime ciblant trois membres de la famille de la victime » a fait savoir l’officier supérieur de la GN, en indiquant que l’auteur du quadruple était en possession d’un fusil de chasse et d’une quantité de munitions de 35 cartouches.

 » Ma mission est de les éliminer tous »

Questionné sur le mobile et les raisons ayant poussé le sexagénaire à commettre ces crimes, le premier gendarme de la wilaya, a révélé qu’un litige familial sur une piste mitoyenne de la maison des victimes menant vers celle du meurtrier est à l’origine de ce massacre. Le tueur, un fervent de la chasse a aussi révélé aux enquêteurs de la gendarmerie nationale que  » le tueur a avoué qu’il était déterminé à éliminer tous les membres de la famille de son frère ». Fort heureusement qu’il a été arrêté avant de commettre d’autres crimes. L’animateur de la conférence a démenti formellement les informations faisant état de la localisation du tueur dans un quartier du chef-lieu de wilaya, ni encore d’une quelconque affaire de moeurs qui a poussé le sexagénaire a agir de la sorte.

Un passionné de chasse

 » Nous avons respectés les procédures légales dans ce genre d’affaires. Nous avons procédé à des arrestations dans le cadre de notre enquête qui, a d’ailleurs abouti à l’arrestation du présumé auteur de ces assassinats » a-t-il expliqué. Des personnes accusées de complicité avec le meurtrier ont été également interpellées par les gendarmes. Le sexagénaire a été présenté ce samedi devant le protuteur de la république près le tribunal de Bouira. L’instruction est toujours en cours, a précisé une source judiciaire. Le 11 juin dernier, le village Thizouther, sur les hauteurs de la commune de Taghzout a été le théâtre d’un drame d’une rare violence. L’auteur, un sexagénaire de 63ans. Armé d’un fusil de chasse, le tueur qui a éliminé trois membres de sa famille. Il a froidement assassiné sa belle-sœur (60 ans), sa nièce (22 ans) et son neveu (32 ans). Dix jours plus tard, le sanguinaire revient à la charge en tuant son frère de 75ans. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les révélations du tueur de Taghzout (Bouira)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair