formats

Les résultats connus le 23 mai

Publié le 29/03/2016, par dans Non classé.

Le câble sous-marin reliant Oran à Valence (Espagne) sera réceptionné en février 2017 en vertu du contrat conclu dans ce cadre, selon des déclarations de Imane Houda Feraoun, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, dans un entretien accordé à l’APS.
Cela va permettre, d’un côté, l’augmentation du débit internet et, d’un autre, des réductions progressives sur les offres internet et surtout éviter les coupures, à l’instar de celle qui a eu l’année dernière du fait de la détérioration du câble sous-marin Annaba-Marseille.
La ministre a tenu à préciser que « toute baisse hâtive et irréfléchie sur les offres internet serait préjudiciable à Algérie Télécom, car impliquant un recul de la qualité des prestations offertes et, partant, l’incapacité de l’entreprise à assurer la maintenance du réseau pour manque de moyens».

En octobre dernier, Mme Feraoun a reconnu que la position monopolistique d’Algérie Télécom est une des raisons du tarif élevé de l’abonnement à internet, comparativement à la Tunisie ou au Maroc. Une situation expliquée également par l’étendue du territoire national par rapport aux pays voisins et aux investissements financiers supportés par l’opérateur public. « Les investissements consentis par Algérie Télécom sont conséquents et continus. L’opérateur modernise graduellement le réseau, les nouvelles technologies étant en constante évolution. Donc à partir de ce constat, une baisse rapide des prix de l’abonnement à internet porterait préjudice aux endroits à désenclaver ou à raccorder.»

Le prix de la connexion internet est globalement moins cher chez nous que dans d’autres pays comparables au nôtre. Mais ce prix concerne uniquement la connexion à internet de base et en bas débit, alors que le prix des autres pays comprend des services à valeur ajoutée tels que la télévision, le téléphone et la vidéo sur demande.

Ce qui fait, effectivement, de notre connexion internet de base, l’une des plus chères de la région. « Bien que la liberté d’échange d’informations par internet soit consacrée par la loi algérienne, la préservation de la souveraineté de l’Etat nous confère le droit de bloquer certains sites préjudiciables à la société ou ceux qui font dans le trafic de drogue, la pédopornographie ou l’enrôlement électronique par les groupes terroristes», a-t-elle ajouté. La ministre a indiqué aussi que les résultats de l’appel d’offres relatif à l’exploitation de la 4G « seront connus le 23 mai et les lauréats ne seront tenus à aucun plafonnement concernant la couverture».
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les résultats connus le 23 mai
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair