formats

Les propriétaires de logement pas-de-porte crient à la hogra

Publié le 10/03/2017, par dans Non classé.

Une cinquantaine de propriétaires de logements locatifs acquis indûment (pas-de-porte) ont observé, hier, un sit-in devant le siège de wilaya de Tébessa pour dénoncer les dépassements du chef de département de gestion et maintenance immobilières antenne de la cité 600 Logements relevant de l’OPGI de Tébessa.
Ils l’accusent ainsi de vouloir torpiller le plan d’action mis en place par le ministre de l’Habitat pour régulariser ces logements sociaux vendus au marché noir. Selon les représentants, les contestataires accusent clairement ce responsable d’avoir bafoué la décision du ministère de l’Habitat demandant la signature du premier bénéficiaire.

« Contrairement aux 47 wilayas à travers le territoire national, l’OPGI de Tébessa fait l’exception en demandant la signature du premier bénéficiaire, si l’on sait que parmi nous, il y a des propriétaires qui ont acheté leur logement depuis plus d’une vingtaine d’années», a fait savoir Hakim. « A Oum El Bouaghi ou encore à Souk Ahras, on n’a pas demandé la présence du vrai bénéficiaire, il faut que le premier responsable de l’OPGI intervienne pour nous trouver une solution», a demandé El Kamel.

Pour plus de détails, nous avons contacté le chef de département de la gestion immobilière, mais il a refusé de nous déclarer quoique ce soit, sous prétexte qu’il n’est pas habilité de faire de déclarations aux journalistes. A Tébessa, le nombre de logements pas-de-porte dans le cadre de cette opération est de plus de 4000 unités, la lenteur des services concerné dans l’étude des dossiers des acquéreurs reste le maître mot.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les propriétaires de logement pas-de-porte crient à la hogra
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair